Phénix

Vous êtes sur le forum du serveur Phénix dédié à Lineage 2. Bienvenue à vous Invité, le staff espère que vous passerez de longues heures à vous amuser avec nous.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherArmurerieStaffMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [BG]Lanelja&Addrolyn

Aller en bas 
AuteurMessage
Lanelja



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: [BG]Lanelja&Addrolyn   Dim 11 Mai - 22:18

Lanelja s’arrêta devant la porte sud de Gludio, elle venait de faire un long voyage et on pouvait facilement lire la fatigue sur son visage, un sourire y apparu tout de même, elle ne regretta pas de l’avoir fait, d’où elle venait ils n’avaient plus rien à accomplir… Ses yeux prirent une teinte plus sombre quand elle repensa aux circonstances qui lui avaient fait comprendre qu’une telle purification était nécessaire…

Tout avait commencé lorsque les guerriers elfes surveillants les alentours du campement revinrent avec un trophée… Ils avaient capturé un drow qui les espionnait, celui-ci avait du se débattre comme un acharné, de nombreuses blessures étaient présentes sur son corps, pour l’instant il gisait inanimé là ou les deux elfes qui l’avaient transporté venait de le jeter, il aurait mieux fait de ne pas se réveiller… Dans les jours qui suivirent, les guerriers elfes ne lui laissaient pas de répit, il subissait maintes dégradation, tortures et supplices, rien ne lui était épargné, son seul réconfort était la venue d’une elfe qui venait le nourrir et l’abreuver au milieu de la nuit quand tout semblait calme, il ne savait pourquoi elle venait s’occuper de lui, il remarquait bien le dégoût qu’il lui produisait et pour être franc c’était réciproque, c’était humiliant pour lui d’attirer la pitié d’une elfe.

Au fil du temps, la répulsion que ressentait Lanelja envers le drow diminuait, elle ne comprenait pas comment son peuple pouvait autant maltraiter un être de ce monde, même si c’est être était un elfe noir. On lui avait toujours compté la cruauté de ce peuple noir, toutes les sauvageries dont ils étaient capables, aujourd’hui elle commençait à comprendre que les siens ne méritaient pas meilleure opinion.

Addrolyn, l’elfe noir, s’habituaient également à la présence de l’elfe, il la laissait soigner les blessures que ces geôliers lui infligeaient pendant la journée sans rechigner. Combien de temps cela allait-il encore durer ? Etre fait prisonnier était une faute que les siens ne lui pardonneraient pas, aucune aide n’était à espérer de ce côté la, alors pourquoi ne disait-il pas tout ce que les elfes voulaient ? La vérité était claire : les informations qu’ils avaient en mémoire étaient la seule chose qui lui restait, malgré toutes les tortures il gardait une parcelle de dignité en ne dévoilant rien. Ce n’était ni pour sauver les siens ni pour narguer les elfes, juste pour lui.

Une fois qu’il fût totalement accoutumé a l’elfe, il s’accorda enfin à lui adresser la parole :
« Pourquoi fais-tu tout çela ? »
Lanelja ne répondit pas tout de suite, elle réfléchit quelques instants et lui rétorqua :
« Comment les miens peuvent-ils te faire ça ? Nous nous disons droit, honnête, loyal et voilà ce que nous faisons à nos ennemis ? Je ne peux pas cautionner de telles barbaries. Les miens sont devenus en quelques mois plus impurs que vous à mes yeux ! Il mérite sans doute plus de mourir que qui que ce soit d’autres… Le monde se porterait mieux sans eux »
Addrolyn lui répliqua :
« Les sombres m'ont abandonnés... aujourd'hui je ne saurais dire qui est réellement mon ennemi... ce qui est juste ou non, plus grand monde semble en valoir la peine...suis-je réellement celui qui mérite la mort ? »
L’elfe lui répondit avec franchise
« Non, je ne le pense pas, tu ne t’es pas abaissé à leur niveau, tu as gardé ta dignité en toutes circonstances, peu serait capable de tenir sous de telles tortures, je te respecte pour cela. »

Ce fût le début d’une complicité naissante entre l’elfe blanc et l’elfe noir, si tout semblait les opposés, leur vision mutuel du monde qui les entouraient les rapprochaient.


Cela faisait quelques temps que Lanelja réfléchissait à donner vie à tout ce qu’elle confiait à Addrolyn, il était tant d’agir, pour le bien de ce monde, si ils sont capable de telles cruautés, ils seront capable de bien pire à l’avenir… Quelques jours plus tard une occasion se présenta à elle… Les guerriers victorieux revenaient d’une bataille qui venait de les affronter aux drows, imbus de leur victoire, ils racontaient sans honte leurs récits : ils avaient massacrés sous leurs flèches et leurs lames ces drows, ils avaient été trop peu nombreux pour résister… Lanelja savait pertinemment que cette « glorieuse » victoire allait être fêté lors d’un festin ce soir même. Elle attendit quelques heures sous l’ombre d’un arbre que les préparatifs du festin à venir se prépare, puis décidée elle se dirigea vers la réserve de potions, ouvrit un sac et mis dedans de nombreuses fioles de poisons, elle se dirigea ensuite vers le bâtiment où était stocké l’eau et le vin, elle versa dans chaque tonnelet, le poison qu’elle avait dérobé quelques minutes plus tôt. Une fois fini, elle prit des carafes et commença à les remplir avec l’eau et le vin empoisonné pour enfin les disposer sur les différentes tables.
Elle n’avait plus qu’à attendre…

Au milieu de la nuit, l’effet du poison agit totalement, tout les elfes du campement ayant bu soit de l’eau soit du vin mourait un par un, Lanelja, debout au milieu des corps éparpillés, entendait les derniers râles raisonner dans la nuit, quand tout fut calme elle se dirigea vers la cellule de Addrolyn, arrivé près de lui, elle sortit une dague et coupa ses liens. Elle lui sourit et lui annonça qu’il était enfin libre, elle lui expliqua brièvement l’acte qu’elle venait de commettre, elle ne supportait plus de voir les siens tomber dans cette déchéance, ils ne méritaient plus de vivre, maintenant plus personne n’aura affaire à leur barbarie. Addrolyn lui expliqua alors que tous ces mois d’emprisonnement lui avait fait comprendre que ce monde avait besoin d’être purifier, éliminer ces imperfections serait rendre un nouveau souffle à ce monde…Lanelja tomba immédiatement d’accord avec ses propos, elle lui proposa d’agir ensemble, quelques êtres devaient mourir pour le bien des autres…

Lanelja sortit de ses pensées et se retourna, sentant la présence d’Addrolyn dans son dos, elle se retourna et lui sourit « nous voila enfin arrivés »…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[BG]Lanelja&Addrolyn
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phénix :: La Vie de Phénix :: Bibliothèque-
Sauter vers: