Phénix

Vous êtes sur le forum du serveur Phénix dédié à Lineage 2. Bienvenue à vous Invité, le staff espère que vous passerez de longues heures à vous amuser avec nous.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherArmurerieStaffMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [BG] Loktar

Aller en bas 
AuteurMessage
MysterCrow
Animateur
avatar

Nombre de messages : 437
Localisation : Une branche quelconque...
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: [BG] Loktar   Dim 4 Mai - 17:25

Les plaines verdoyantes resplendissaient sous la forte lumière qu’y exerçait le soleil, remuant l’air chaud qui se déversait de la jungle sauvage qui constituait le cœur de l’île… Souvent, ces terres vierges tremblaient sous les déplacements de troupeaux… Une terre ancestrale se tenait là. Une terre où le passé dictait encore ses lois.

Une tribu de Farhite plus évolués que la moyenne s’y était développée. La tribu Elroki. Des hommes-reptiles qui s’adaptaient parfaitement à l’environnement de danger qui régnait là.

Des dinosaures vivants… Quelle aberration ! Peu de monde s’approchait de l’île depuis cette découverte. Et pourtant, un orc imposant s’approchait lentement d’un troupeau de ces dangereux et puissants reptiles.
Instantanément, le troupeau chargea mais l’orc, visiblement guerrier de par les lames de guerre qu’il tenait entre ses poings ne fit pas marche arrière.

L’herbe grasse qui cédait sous les pattes griffues de ces reptiles se mit à se mouvoir devant eux… Un par un, les dinosaures tombaient, l’esprit envoyé dans les limbes par une force étrange et invisible.
Il n’en resta bientôt plus qu’un seul debout qui n’avait pas remarqué ses congénères assommés. L’orc qui fut sa proie se jeta sur lui avec rage.
Une pluie de poings et de lames ravagea l’animal… Une fois la puissante créature morte, l’orc passa à la suivante tandis que la mystérieuse force maintenait les autres inconscients.

Bientôt, la plaine fut rougie d’un sang ancestral et l’orc releva la tête. « Loktar, sors de ta cachette à présent ! »
L’appelé apparu alors, sautant du haut d’un arbre et se réceptionnant devant son frère d’arme. D’apparence plus frêle, il possédait pourtant une musculature non-négligeable et travaillée.

« Belle prise, seigneur Basch.
– Allons allons, Loktar, c’est un travail d’équipe ! Et cesse enfin de m’appeler seigneur. »

Loktar s’étira en grognant et Basch sourit.
« Tu progresses dans le Khabart à ce que j’observe. »
Le jeune orc mince acquiesça en silence. Loktar n’était pas du genre causant. Surtout depuis les récents évènements qui avaient une fois encore mis à mal ses sentiments, déjà bien peu développés d’entrée.
En effet, l’amante qu’il voulait secrètement pour femme l’avait laissé, lui préférant son fiancé et donnant à ce dernier un enfant. Coup dur pour un jeune orc comme Loktar qui n’avait jamais expérimenté l’amour auparavant, coupé des femmes de son peuple durant tout son apprentissage magique.


Tandis qu’ils dépeçaient les reptiles dont la chair tendre était devenu un met exotique et apprécié à la cour de Schuttgart un rugissement se fit entendre au loin, amenant le regard des deux orcs vers la jungle…
« Nous ne tarderons pas trop. Fit Basch. Avec la nuit qui approche, le plus dangereux de ces bestioles va quitter la forêt pour les plaines…
– Au son, je dirais qu’il vaut mieux s’en méfier…
– Ne m’en parle pas, Loktar… Il y a un ou deux ans, j’ai dû en affronter un jeune dont les écailles n’étaient pas complètement formées, accompagné de Valsharess. Ces animaux sont… Terribles. »
Loktar garda son regard tourné vers la forêt, à la fois curieux et inquiet… Plus terribles que les griffes des reptiles des plaines ?... Qu’était-ce donc ?

« Irons-nous en chasser un jour ? Fit-il alors.

Le visage de Basch s’assombrit, à la fois de crainte et d’excitation.

– Oh que oui, Loktar… Nous irons en chasser un jour. »

Le shaman se redressa en observant son seigneur fièrement, un échange de regards fraternels s’en suivant entre les deux orcs.
Loktar ne savait pas ce que pensait réellement Basch de lui. Ce dont il était certain c’est qu’en son cœur, il appréciait réellement le courage du vieux guerrier, ainsi que sa tolérance. Que celle-ci soit tellement développée envers les autres races pouvait être dangereux mais… Son amour pour son peuple était bien plus développé que celui de Loktar.

Ce dernier croisa les bras en regardant une dernière fois la jungle tandis que le crépuscule s’installait sur l’île. Il avait demandé un guerrier à son seigneur pour une mission qui entrainerait certainement la mort de ce dernier… Juste parce qu’il voulait bouleverser l’ordre des choses en ramenant l’ancien seigneur d’Oren à la vie plutôt qu’en redonnant la liberté à son âme prisonnière des kamaels.
Quel shaman était-il pour faire une telle chose ? Loktar avait quelques remords et devait bien l’admettre… Mais pourtant, il ne comptait pas revenir sur sa décision.

Ainsi était devenu Loktar. Son esprit froid cherchait désormais à enjamber les préceptes qu’il s’imposait jadis, cherchant à présent à concilier ses ambitions avec ses devoirs.
Il croyait dur comme fer en Pa’agrio, avait une foi pleine et entière envers son peuple et les esprits… Mais sa volonté de puissance poussait chaque jour sa bonne volonté au second plan.
Tel était la condition pour arriver au sommet… Tel était le danger que Loktar avait craint.

… Et c’est ce danger dans lequel Loktar menaçait de se plonger à présent…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[BG] Loktar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phénix :: La Vie de Phénix :: Bibliothèque-
Sauter vers: