Phénix

Vous êtes sur le forum du serveur Phénix dédié à Lineage 2. Bienvenue à vous Invité, le staff espère que vous passerez de longues heures à vous amuser avec nous.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherArmurerieStaffMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [BG]Keld

Aller en bas 
AuteurMessage
Wolf's Schadow

avatar

Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Into Madness...
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: [BG]Keld   Lun 21 Avr - 8:08

« Douleur, cris, rien ne fait plus mal que lui à sa créatrice… »

C’est tout ce dont il se souvient, la mémoire est partie avec l’espoir…


---------------------------------

Une ombre passe…



Il est arrivé, approchant lentement… Grand, un peu moins de deux mètres sans doute ; un long manteau de cuir noir lui tombe jusqu’aux chevilles, celui-ci est sale troué même à certains endroits, du sang séché recouvre les manches et une partie du torse, témoignant de longues années de voyage et d’errance, un capuchon de toile est sur son visage flottant à moitié par la force du vent, une longue cape à moitié dévorée par les mites claque dans les airs derrière lui, prenant parfois au passage les quelques flaques de boues qui se forment avec la pluie qui commence à tomber. Cette boue, recouvre entièrement ses bottes rafistolées, les cailloux des sentiers y sont parfois restés accrochés s’enfonçant dans la semelle. Quelle douleur il doit y endurer à chaque pas ? Un bandeau remonte jusqu’à ces mollets, encore plein du sang sorti de ses nombreuses blessures, on peut entrevoir sous le manteau parfois un pantalon renforcé de cuirs aux genoux ; une lourde ceinture de cuir l’enserre dans ses lourds vêtements, tenue par une broche en argent, elle aussi sale… comme si rien ne pouvait y être propre… On devine une chemise de cuir, mais une longue déchirure lui traversant le torse témoigne qu’elle n’a pas tenue tous les combats, le sang est encore présent sur les encolures. Une fibule d’argent lui tient le manteau au niveau du cou, un grand col décoré de fils dorés et délavés lui donne seule sensation d’importance ; sa peau est grise comme celle des drows mais ce n’est à nouveau que boue et poussières, ses lèvres fendues par le soleil, ses long cheveux noirs en mèches remplis de terre flottent au vent, ses oreilles cachées par ceux-ci… et une grande balafre lui traverse le visage sans doute beau si seulement il était lavé, ses yeux ayant été épargnés par les nombreuses blessures qui recouvrent sa face… ceux-ci sont d’un bleus noirs profond, comme ceux d’une mer en tempête… De grandes épaulières de fer sont posées sur ses épaules, des manches de mailles détruites lui tombent sur les bras plus protégés que par de la toile trouée ; elle découvre ses mains longues portant des gants de fourrure, celui-ci a perdus ses parties externes mettant à l’air ses doigts sales et recouverts de croûtes.
Dans la gauche, une longue épée ensanglantée, noire comme les ténèbres… sous la poignée… une grande étoile blanche…

L’ombre est passée…

Etait-ce un mirage ? Un nuage de poussière ?
Après tout qu’est-ce que cela pouvait-il bien faire ? Il était bien loin…







-------------------------------------








Ses yeux se rouvrent, et se referment, il les cligne. Enfin il réussit à les garder ouverts, couché sur un lit dans un endroit inconnu il observe. Des voix résonnent au loin, où est-ce dans les couloirs ? Les murs sont maçonnés, de larges blocs de pierres… Il fait si sombre, aucune lumière…
Les flashes lui reviennent, il les revoit tous, leurs visages ensanglantés… Leurs cris de douleurs… Le liquide pourpre qui gicle dans leur maison si tranquille, la peur qui s’introduit dans les cœurs.
Il regarde sa main, puis l’autre, enfin se relève. Comme autrefois, rien n’a changé… Son épée est accoudé au mur, la prenant il s’en va. Un couloir s’ouvre à lui, un très long couloir… Des centaines de fenêtres sur les côtés, toutes rideaux tirés. Des visages, des rires… dans les ténèbres… Sa marche s’accélère vers le fond, une lumière, si loin… La faiblesse commence à la prendre, la douleur revient… Il chancelle, enfin il prend son épée et la jette au loin derrière lui ; un grand poids vient de partir avec elle, la fenêtre du bout est proche maintenant, il monte les marches…
D’un grand coup il ouvre la fenêtre de ses deux battant ! La lumière vient et lui fait mal aux yeux… Pourtant, il sourit, respire longuement, et se jette dans le vide.


--------------------------





L’aube vient, toujours aussi nuageuse, la lumière est voilée… Abandonnant sa lame au sol il s’en va lentement…
Où est-il ?


Dernière édition par A shadow le Ven 2 Mai - 9:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf's Schadow

avatar

Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Into Madness...
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: [BG]Keld   Mar 22 Avr - 7:03

Le sentier est plein de trous, son pas chancelant lui donne peu d’équilibre, la fatigue est trop grande… Il tombe.
La figure dans la boue, Keld entend des rires tout autours de lui, il relève la tête et voit un groupe d’elfes… quels beaux cheveux blonds…
Faisant mine de se relever, l’un deux lui donne un coup de pied pour qu’il reste à terre. Puis ensuite commence la mise à tabac ! La douleur se répand telle une épidémie à travers son corps, il gémit, n’ayant pas la force de se défendre face à tant d’assaillants. Mais pourquoi le frappent-ils ? Que leur a-t-il fait ? Deux d’entre eux le relève en le tenant par les bras, un autre sort une longue lame blanche…

« Crève sale traître ! »
L’épée s’abat comme une serre sur son visage, le sang gicle sur ses bourreaux qui continuent de rire de lui. Retombé par terre, les mains contre sa blessure il crie. Quelle haine peut ainsi lui être voulue ?
Et avant de tomber dans l’inconscience, Keld entend un dernier cri, et il le sait, n’était pas le sien.


FROID…

Il se relève en sursaut, se mettant assis, il est sur un lit… a été nettoyé… ses blessures bandées…Jamais il n’avait vu sa peau propre, il l’a touche, la caresse. Ne semblant pas remarquer qu’il s’agit de lui-même.
La découverte fait bientôt place au souvenir, le souvenir à la colère, la colère à la haine…

Une grande balafre lui traverse le visage désormais, son visage est marqué à jamais du sceau de la guerre…

Il sait maintenant… il ne sait pas comment ni pourquoi mais il sait…

Qui il est…
Ce qu’il est…
Et ce qu’il va faire…

Keld se lève rapidement et s’habille avec des vêtements qu’il trouve là, aucune question…

Des murmures dans le noir… Des paroles qu’il ne connaît pas mais qu’il comprend malgré tout. Le ton, le ton seul.
Ouvrant une porte il respire l’air frais, à l’air…

Comment avons-nous pu en arriver là ?

« Qu’importe ! Tant que le sang coule ! Que la haine nous domine ! Que la rage nous emporte ! Oh colère vient à moi, oh dieux de la guerre venez vers ma main ! Faites ma vengeance ! Oh vents mes frères, détruisez, ruinez, vengez moi !!! »








Son cri, il n’était presque plus de lui… Une ombre tombe…

Où est il ?


Dernière édition par A shadow le Mer 28 Mai - 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf's Schadow

avatar

Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Into Madness...
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: [BG]Keld   Mer 23 Avr - 21:02

La mer luisait sous la lumière pâle et lunaire des nues. Les arbres dansaient doucement au vent, une feuille se détachant de temps à autre volant un moment avant de retomber sur le sol tendre de la clairière. Le bruit des vagues, régulier et sans défaut, berçait les loups endormis aux pieds des grands hêtres. Les herbes virevoltaient follement autours du drow… Une étoile brillait au-dessus de sa tête, et lui… semblait dormir, les yeux fermés, assis, la tête dans ses bras musclés.
Une goutte d’eau sauta sur son visage, et lentement commença à descendre le long de son front, puis de ses joues, avant enfin de se briser comme du cristal en touchant le sol.
Des nuages noirs arrivent de l’océan, une tempête approche, mais rien ne fait bouger ce dormeur d’une nuit. Son bâton de marche est planté à ses côtés, comme si il allait bivouaquer.

Une ombre passe devant l’astre blanc de la nuit, les loups ont cessés de respirer, le vent est tombé, les arbres ne dansent plus, les herbes ne bougent plus, même la mer semble avoir arrêter ses marées… Un silence… des plus total… plus rien…
Ses oreilles bougent doucement… Une herbe qui vient de se faire plaquer au sol…

D’un bond, Keld se lève et prend son bâton en se retournant faisant face à ses adversaires !

Nul temps de voir leurs visages… Les ténèbres l’enveloppent…










Une ombre est passée…

Il est couché sur des dalles froides, ouvrant les yeux, sa vision passe des grandes colonnes aux arches du plafond puis aux créatures étranges qui l’entoure ne semblant pas prêter attention à lui.
Debout, il se retourne, deux étranges personnages le regardent fixement…

Où est-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf's Schadow

avatar

Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Into Madness...
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: [BG]Keld   Jeu 24 Avr - 19:34

Keld écrivait rapidement, des signes allongés et grands remplissaient la page. Sa plume semblait virevolter sur le parchemin jauni par le temps. Ainsi il notait ce que les murmures dans sa tête lui disait, il comprenait, mais écrivait tout de même... au cas où il oublierait...

Citation :
Conjugaison:
Il y a cinq temps dans cette langue:
Le présent.
Le passé.
Le futur.
L'impératif.
Le conditionnel.

Les verbes conjugués au présent sont simplement mis comme tel, par exemple le verbe Vaë au présent donnera « Vaë. »

Le passé est marqué d'une apostrophe suivit d'un s, en reprenant notre exemple cela donnera Vaë's.

Le futur sera de même avec un t: « Vaë't. »

L'impératif: « Vaë'st. »

Le conditionnel: « Vaë'c. »

Chaque verbe est précédé immédiatement de son sujet.



Petit dictionnaire de mots courants :

Immortel:Anorär
Mortel:Hinâ
Terre:Vaësha
Dieu:Otryn
Religion:Ytä
Mort: Hin
Vie:Jini
Destruction:Jin
Chaos:Yvanor
Argent:Nythar
Trône:Faër
Victoire: Akaë
Frère:Atres
Soeur:Hanarz
Mère:Vaësh
Père:Gërzu
Enalien:Enalïê
Enalar:Enalär
Dame (d'un ton familier) : Zaër
Monsieur (d'un ton familier) : Naërial
Chef (d'un ton familier) ---> Patron : Opan
Sang: Kîrë
Massacre: Asquên
Beauté:Ënifir
Malheur:Mënarar
Bonheur:Xarven
Chef:Enalir
Soldat:Kivin
Forteresse:Thory
Cité:Ibënar
Guerre:Ythashâr
Nature:Vaësha
Forêt:Shazän
Rivière:Unabar
Montagne:Jinisîv
Langue : Lagâl
Volcan : Jinc

Rien: Naëkir
Tout: Thair
Beaucoup: Vaëlp
Peu: Azrâth


Bonjour:Erebïn
Aurevoir:Athledin
Oui:Tha
Non:Naëki
Bien (je comprends, etc..): Anë
Merci: Hahaë



Je: Im
Tu: It
Il: Id
Nous: In
Vous: Iv
Ils: Idi

Aller:Vaë
Être:ëa
Mourrir: Hinëa
Asseoir:Gaë
Venir : Vakaë


Les nombres:

un: Par
deux: Nabm
trois: Kijl
quatre: Qsil
cinq: Hgiyn
six: Dwith
sept: Azkl
huit: Mighjif
neuf: Sazir
dix: Xaw

Pour les nombres qui suivent on utilisera la dizaine précedée de son multiplicateur et suivi de l'unité.

Par exemple:

douze: par xaw nabm

Pour après la centaine on fera de même sauf qu'on définira la centaine ( Ghit )

cent-douze: par Ghit par xaw nabm

Idem pour le millier ( Erthy )

cent douze mille quatre cent vingt quatre:

ghit Erthy par xaw Erthy qsil Ghit namb xaw qsil

Il n'y as pas de nom pour définir les millions et plus, cela est juste dit comme:

Maëzrinj: Qui signifie innombrable.








Comment allez-vous? : Reazär vinilin fëan ?
Je ne vais pas bien. Nin Gerar Mënarar.
Je vais bien. : Xarven winï juty.


Dernière édition par A shadow le Jeu 1 Mai - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf's Schadow

avatar

Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Into Madness...
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: [BG]Keld   Mar 29 Avr - 21:08

Les feuilles quittaient les branches, le vent soufflait fort dans les bois verts ; l’orage envahissait le ciel, des nuages de poussières s’élevaient et retombaient telles les âmes des limbes. Plus loin, une plaque d’auberge craquait et se balançant ; les poutres grinçaient tandis qu’un soupir… un long soupir s’entendait dans l’air…
Sur un arbre, un elfe au torse nu et blessé est crucifié, les bras le long du corps ; un long sentier de sang mène jusqu'à devant la bâtiment. Au milieu d’une flaque de liquide pourpre, une pâle tenant dans ses bras nus une fillette de la même horrible race… Elles pleurent, elles pleurent cette guerre de haine et de vengeance ; cette guerre qui fait terminer leurs illusions.
Pour tous, le temps de l’innocence est terminé…

Un bruit de fer tiré d’un fourreau crisse près des victimes. Le sceptre s’enflamme…

Leurs yeux se remplissent de larmes, leur air de supplication est accompagné de petits gémissements douloureux…

« _Pitié !

Epargnez au moins ma fille ! »

Ses paroles n’irent pas plus loin, elles l’avaient énervées… Sa tête brûlée est tombée dans la boue et le sang de son défunt mari…Sa fille pleure, ses larmes tombent à flots sur le beau visage de feu sa mère. Serrant dans ses mains les froids avants bras de sa créatrice.
Ses cheveux s’écartent, elle lève la tête vers le drow. Ses yeux inspirent un étrange sentiment en Keld…
Mais son geste se termine, et elle rejoint sa famille dans les nuées…
La pluie commence à tomber drue, la boue s’accumule autours des cadavres des pâles…

Rangeant son arme, il ramène sur sa tête une mèche rebelle laissant entrevoir la grande balafre qui lui traverse le visage. Cette cicatrice qui témoigne de l’agression de ces petits elfes… La haine… c’est tout ce qui lui restait…colère, rage, noires pensées… meurtre, sang…


Il repensa un moment aux pouvoirs que lui avait appris le grand mage… Quelles choses il avait faites ? Qu’importe…

Une ombre passe…

Où est-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf's Schadow

avatar

Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Into Madness...
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: [BG]Keld   Jeu 1 Mai - 13:03

L'elfe n'avait dit mot, plusieurs fois il avait voulu la frapper mais... La kamael derrière lui le dérangeait. Le temps passant, Keld ne lui avait fait subir que son plus sadique sourire. Le drow la tenait contre le mur par le cou, l'autre était partie. Il ne voulait plus, jetant l'elfe à terre il s'en était allé à son tour.
Cette étrange être avait réussi à vaincre le "visage"...
Le sang n'avait pas coulé cette nuit là...

Comment avait-elle réussi? Il devait le découvrir, la retrouver...


------




Les nuages se retiraient, découvrant le ciel verdâtre. L'éclipse sinistre semblait sonner du cor au-dessus de Goddard. Keld ne pouvait rester, c'était trop dangereux... Autant pour lui que pour les autres...
Le visage ne s'avouerait pas vaincu c'est certain, et là le drow le savait, il ne pourrait résister.
Ses pieds le faisait affreusement souffir, une goutte de sang lui coulait de sa balafre faciale, trace de tout, de tout ce qui lui restait.
Les pierres roulaient sous ses bottes trouées, le mage titubait, ses forces le quittaient petit à petit. Allait-il mourrir cette fois? Peut-être était-ce mieux après tout? Pourtant il ne pouvait s'y résoudre, le drow voulait lutter, vaincre, l'honneur? Quelle chose étrange...

Le visage revenait, Keld sentait son souffle dans son cou, elle était toute proche... Il ne voulait pas, il ne se retournait pas, continuant de regarder droit devant lui sans écouter ses murmures charmeurs.
Les larmes lui perlaient tant la douleur devenait forte dans sa tête, Tuer... Tuer... TUER... tout ce qu'elle savait dire...

"NON!"

Le cri avait réveillé ses sens, elle était partie. Le drow avait réussi cette fois. Seul... La kamael... comment s'appellait-elle déjà? Il ne savait plus... Mais Keld en était sur, elle avait fait quelque chose en lui, voulu ou non qu'importe... Une nouvelle force était en lui, il pouvait résister.

Le soleil se levait rapidement à son zénith, ses rayons lui caressait le visage, sa chaleur le touchait enfin... Respirant longuement il sourit.
La vision commença alors, était-ce vraiment une vision en fait? Le drow ne savait pas y répondre.

Une elfe, était-ce possible? Lui tendit la main en souriant. Lui murmura quelque mot en lui caressant le visage puis s'en alla.

Il avait voulu crier après elle, mais rien ne sortit. Qui? Comment?
Nombres de question, mais...

Il savait où il était désormais. La route se révelait un peu plus sous ses pieds blessés... Des ombres s'en allaient... Quelque chose était en marche... Ou était-ce lui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf's Schadow

avatar

Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Into Madness...
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: [BG]Keld   Jeu 1 Mai - 22:11


Cette première victoire lui avait donné au moins une chose... Cette envie irrépressible de remporter une nouvelle victoire, de réussir, de s'en débarasser une bonne fois pour toute.
Elle lui avait donné l'espoir...

La puissance du visage était forte mais Keld savait qu'avec beaucoup d'entrainement il deviendrait peut-être assez fort pour la contenir.
La lumière était devant lui, elle était loin mais la route était droite... Sans doute les embûches étaient nombreuses oui, les défaites seraient légions... Mais qu'importe si la victoire est au bout.

Le drow souriait à la lune verdâtre dans le ciel.

"Un jour prochain je serai débarassé de toi... Crois moi... un jour le soleil t'aura remplacé..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf's Schadow

avatar

Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Into Madness...
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: [BG]Keld   Jeu 1 Mai - 22:46



Les souvenirs lui revenaient par flashs, de petites scènes arrivaient dans sa tête, le drow ne s'en souvenait qu'a moitié une fois vu mais c'était déjà bon signe... Un bon commencement.
Des visages... NON PAS DES VISAGES!

Des... faces... des gens qui lui parlaient, ou qui discutaient entre eux. Des personnes qu'il savait connaitre mais dont il ne se souvenait plus. Des grands paysages, des montagnes, des arbres, des rivières, des routes, des sentiers...
Par bribes, Keld voyait ses souvenirs défiler, essayant vainement de les remettre bout à bout pour en faire quelque chose de plus consistant.

Ensuite des marches... des marches... toujours des marches... un long escalier... un escalier interminable... puis une salle... un tapis de toile sur le sol, des torches, des colonnes, une femme au bout.

"Je savais que tu viendrais, je t'attendais Aësian, tu t'appelleras Keld désormais. Car à présent tu es à moi, pour toujours, où que tu ailles, quoique tu penses tu m'appartiendras..."

NOOOONNNNNNNNNNNNNNN!

Ce dernier songe l'avait réveillé de son demi-sommeil. Le sorcier etendit un bruit de liquide ecrasé, baissant son regard il vit que ses pieds baignaient dans le sang, et pas le sien. Un doigt, suivant le membre Keld découvrait son oeuvre... Une main, un poignet, un bras, une femme...
La peau blanchâtre était recouverte de taches du pourpre liquide. Des morceaux de chairs, de membres, des têtes parfois étaient plantées sur des planches ou des arbustes...
De grandes traces de boyeaux longeait les murs. Les échos des cris rententissaient encore, son bâton... était lui planté dans la face défoncée d'une jeune elfe.

Soupirant Keld arracha son arme du cadavre, le lavant d'un coup de mouchoir, l'ayant rangée il repartit vers le village.


Ce n'était pas encore gagné...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf's Schadow

avatar

Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Into Madness...
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: [BG]Keld   Sam 3 Mai - 23:12

Les nuit s'allongent... La lune le poursuit partout... les ombres le rattraperont bientôt...



La route jusqu'a Giran n'avait pas été de tout repos, rien ne semblait plus compliquer pour Keld que de voir tout ces pâles autours de lui sans pouvoir rien y faire. Tout semblait si flou, elle voulait... Lui ne voulait pas. Dans sa têtes les idées se bousculaient et lui ne comprenait plus rien à ses pensées. Une anarchie totale, plus rien de concret, les tracés de routes semblaient courbes, les maisons penchées comme des saules. Les gens n'étaient plus que des formes étranges et angoissantes sortant des sons sans compréhension possible.
Comme si un rideau de toile se tenait devant ses yeux, et que malgré ses gestes il ne pouvait enlever.

Un point clair au bout d'une ruelle. Une personne approche.
Le drow tremble, il ne sait pas qui elle est. Il a peur.

_"Vendui Keld."

Reconnaissant Valsharess le sorcier se détend un peu. Et gratte la paume de sa main sans idée particulière.

_"Bonjour Valsharess."

La drow en face fronce les sourcils en regardant la trace représentant une etoile blanche sur sa peau.

_"Montrez moi ca..."

Le ton avait changé, il n'était sans doute pas froid, mais Keld perdit un moment confiance.

_"P... Pourquoi?"

_"Montrez le moi..."


Fermant presque les yeux, tendant la main vers elle...

_"C'est exactement la même..."

La suite ne fut pas de tout repos pour lui. Les choses s'accélerèrent. Aësian? Comment avait-elle sût? Un bout de papier? Qui? Mazen?
Keld ne voulait pas disparaitre. Aësian voulait lui revenir. Les deux se disputèrent largement, en lui ou en dehors.
Qu'importait, lui était revenu. Comment? D'où? Les choses étaient trop noires pour êtres déjà découvertes.
Une dette? Pour Aësian c'était clair, Keld lui boudait plus loin, attendant son heure. Ils devraient la servir. Par plaisir ou non, cela dépendait de l'autre.
Ils n'étaient plus d'accord. Une lutte permanente venait de s'engager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf's Schadow

avatar

Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Into Madness...
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: [BG]Keld   Sam 3 Mai - 23:26

Comme les fleurs tombent fin printemps, ses défenses allaient elles aussi tomber...








L'orc l'énervait... Ce Basch le méprisait, le prenait pour un fou, l'insultait. Le sang bouillonnait en lui, la rage montait rapidement. Le drow avait préferé s'éloigner de peur de remettre en question sa sécurité et celle des autres à Goddard. La lune était encore trop présente dans son esprit, elle avait failli tout à l'heure après tout l'avoir. Quelle indécision...

Lui maintenait sa haine en lui, assis devant la statue d'Einashad. Il ne la regardait plus, ses yeux fixant les pierres comme si il comptait ainsi les briser. Ensuite... l'autre revint... Tout devint flou, plus rien autours de lui n'existait... Ils étaient juste deux.

Une voix... lui... encore...

"

_Aaaaaaaaaaëëëëëëëëësssssssiaaaaaannnnnnn...
Pppppouuuuurrrrrqqqquoooiiii tttuuuuuu ggaaarrrddeesss ttaaaa raaaggeeee ennnn toiiii?

_Ce ne serait pas bon de la décevoir après tout cela.

_ MMMaaaiiisssss elllleeee sseeee sseeerrrtttt deeee tooiiiiii...

_Non ce n'est pas vrai, laisse moi et cesse de dire des mensonges.

_Jjjjeeeee neeee t'aaaaiiiii jaaaammmmaaiiis mennntttiiii Aaaaaeeeessiiaaaan, ccc''esssst graaacccce aaa moiii quuueeeee tuuu visss.

_Arrête...

_ Reevvviiieeeennnsss a llaaaa raiiissssonnn, tueeeeee leeeeee.......

_Non pas maintenant, pas de cela....

_IIIiiiillllll recccommmmmeennnceeeeronnnt moooonnnn aaaaiimmmméééé, tttuuuu verrrrrassss, ils voudrooooonntttt quuueeee tuuu meurrresss pour euuuux.

"




La discution avait cessé, Valsharess était derrière lui. Se relevant soudainement en attrappant son bâton méfiant il remarqua qui elle était et le lacha.
Qu'importe les mots sans sens qu'ils se dirent... Il ne les retint pas de toute façon...
Le sang coulait de ses yeux... Une tâche noir devant ses yeux... Qui s'agrandissait... Les ombres se refermaient sur lui...
Il ne voyait plus...

Le sorcier le senti, on lui mettait un bandeau sur les yeux... Oh combien il savait... que dans ce cas... il ne reverrait plus...
































La lune avait disparue, le soleil également. Il n'y avait plus que le vide, et dedans. Keld Et Aësian.
Les vents lui murmuraient encore aux oreilles. Libre de ses pensées. Mais aveugle de celles des autres.
Ou n'était-ce que ...

Non rien...




Noir.....





... Où est-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf's Schadow

avatar

Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Into Madness...
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: [BG]Keld   Lun 5 Mai - 21:19

Les gouttes commençaient à tomber dessus, puis à rouler telles des perles d’argent… Un ciel gris, si bas qu’on pouvait le toucher. Les arbres chantaient lentement leurs mélodies basses sur les nids des pinçons endormis. La mer quelque peu lointaine se brisait sur les rocs durs comme des sentinelles de Avanoë… La lune transperçait les cœurs de sa lueur d’amertume et les herbes semblaient mourir sous leurs noires pensées. La brise faisait s’élever les quelques mèches de cheveux qui sautaient rebelles en dessus de son bandeau blanc. L’aveugle, recouvert de cicatrices de guerre ne pouvait plus pleurer… Pourtant… il aurait bien voulu.
Les ombres ? Plus rien d’autre, le sang ? Omniprésent, la mort ? Quoi d’autre ? Et malgré tout… ce n’était pas pour cela… Car rien ne lui était plus dur que ce qu’il venait de recevoir en son âme déjà torturée.
Ses souvenirs étaient revenus telles des flèches, mais enduits de poison dont le drow ne savait se débarrasser. Où avait-il été tout ce temps ? Comment avaient-ils pu êtres séparés ? Pourquoi ?
Les larmes qui lui coulaient étaient maintenant de sang, et le bandeau qui lui recouvrait les orbites rougissait sous ses pleurs drus, de douleur morale comme physique. Plus rien ne semblait avoir d’importance, même les cadavres laissés derrière lui, même les maisons en flammes… Perdre… ce que malgré nous on a cherché… sans jamais trouver… et tout cela pour rien… Pour un espoir déjà perdu… Une étoile s’était éteinte.
Emmenant avec elle les ruines d’une vie pleine d’espérance qui toutes s’étaient évanouies.

La feuille déjà jaunie par ses voyages devenait pourpre, noire dans son cœur aux blessures ouvertes. L’écriture qu’il n’avait pas pu lire lui-même était impossible pour lui à oublier. Les joies, les peines, les rires, les pleurs, les paroles, les gestes… Tout lui revenait et cela autant que une torture le faisait souffrir, et malgré que Keld ne veuille pas aller plus loin dans ses songes du passé il ne pouvait s’y arrêter. Les faces de tant de gens lui revenait, les oubliés renaissaient et les astres noirs de la mélancolie se rallumaient.
Sur ce message se reflétait l’amour perdu, l’amitié abandonnée, la force battue, la vie détruite. Et rien n’avait plus de sens pour lui, que ces mots dispersés sur ce bout de papier qui signifiait tant. La guerre avait enlevé son âme, son esprit voguait ailleurs, son cœur s’apprêtait lui aussi à céder…


Citation :
Mon très cher frère,

Sœur est tombée après notre mère et notre père. Tout les autres sont allés les rejoindre mais reste nous. Souviens toi de nous mon frère, je t’attend, en espérant que nous nous revoyions…



Lettre n’étant plus d’actualité, à ne pas remettre a destinataire, envoyeur décédé.


*Sceau postal d’Aden*


Le drow lâcha la lettre, elle s’écrasa au sol, dans la boue et l’eau qui forment son tombeau.
Mon frère… nous qui étions inséparables… oh mon frère… que t’ont-ils faits ? Oh mon frère, moi qui t’aimais tant…



Oh ma soeur... quelle ombre a donc pu avoir assez le coeur froid pour t'emporter?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf's Schadow

avatar

Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Into Madness...
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: [BG]Keld   Jeu 15 Mai - 21:14

Il était d’un bleu sombre, une feuille allongée blanchie au soleil brûlant de l’été nouveau était avachie sur son sommet arrondi. Des branches épineuses et acérées l’entouraient tels des barbelés autours d’une relique drow. L’ombre était partout, pourtant il semblait être comme phosphorescent, une lumière au milieu des ténèbres… La lune montante lui faisait refléter son croissant, une brise légère marquait le bruissement des feuilles des peupliers qui l’entourait. Le torrent plus loin semblait être à des kilomètres, tant qu’on aurait pu l’oublier malgré l’humidité de l’herbe. La terre tendre s’était laissée enfoncée par cette masse important pourtant. Il était comme tombé du ciel, comme si une étoile avait enfantée sur le monde.
L’œuf… était tout cela… Mais le sorcier ne le voyait pas, ne l’avait remarquer que grâce aux petits bruits qui en venaient, des coups hargneux contre la coquille, comme ceux que fait un bébé à sa mère quand elle veut le laver. Keld s’approche, le prend dans ses mains et le place dans un pli de sa robe avant de repartir. Et sans autre cérémonie, fut évité nombre de fils du destin…
*

Le petit dragon le suivait partout, sans doute le seul qui ne le lâcherait pas hormis Keld peut-être… Pour la première fois, Aësian se confiait avec quelqu’un d’autre que son autre lui-même. Lui disait tout, et la vérité… Pour la première fois depuis fort longtemps le drow avait joué, avait rit, de joie… Se souriant d’un air complice, revenu peut-être un moment à l’enfance, ils se jetèrent dans l’herbe. Roulant du haut de la colline, enfin l’un en riant l’autre en crachotant doucement arrivèrent en contrebas.
Une ombre… Passe au-dessus d’eux… Le soleil leur est caché.

_ « Oh… très cher… tu m’as apporté un dragon… » L’elfe lui souriait sadiquement en pensant à son facile et futur butin.

Keld ne répondit pas, l’épée de l’autre est coincée entre sa gorge et son menton.
Pourtant en entendant la voix de son agresseur il put être en face de celui que jamais il n’aurait imaginé rencontrer.

_ « Tu ne me répond pas… ? Allez je le prends alors… » Il rit.

Plus de doute, c’est lui… lui qui lui a détruit son visage, lui qui a détruit ses espoirs de jeunesse.
L’elfe s’est retourné, frappant le dragon qui vient de le mordre à la main, le pâle c’est mis trop à découvert.
En un fragment de seconde, la rage contrôle la main du drow. En quelques instants son bâton s’est retrouvé dans ses mains. Après quelques secondes le blond était noyé dans son sang, son dos coupé en deux parties égales.
Une moue pleine de colère et de haine se lit sur le visage de Keld qui vient d’accomplir une de ses plus vieilles vengeances…
Le petit animal quand à lui fait son repas de la tête de l’autre voleur. Le liquide pourpre gicle sur le sorcier qui ne bouge pas, étonné d’en avoir fini. Si vite… Sans aucune réflexion…

Souriant il dit en envoyant une flamme de sa main sur le cadavre :

_ « Tient, mange cuit au moins mon vieux ! »

Son nouveau compagnon lui sourit amicalement avant d’avaler goulûment tout le chef du bientôt monceau de chair informe.
*


Les trois compagnons… les deux corps… s’en allaient lentement vers Aden. La bête jouait gaiement dans la cape du sorcier qui claquait dans le vent fort des gorges qui menait à la cité. Keld racontait des histoires et Aësian riait aux éclats. Et tous réconciliés par la nature marchaient ensemble sur la route à peine tracée. Le soleil se réfléchissait sur les champs de blés à l’horizon. Les nuages se dispersaient laissant le ciel azur fleurir au-dessus de leurs têtes. Quelques broussailles bruissaient entre les rochers nus, blancs comme la neige.

Leurs voix se perdaient lentement dans les airs, les marcheurs ne s’entendaient plus. S’arrêtant, dans le silence le plus complet, comme si ils étaient devenus sourds. Sortant de derrière un rocher, trois pâles… en armes… Les odeurs suffirent, les parfums engendrèrent la haine à eux seuls. Tous sortirent leurs armes, et le ballet de la mort reprit. Dans le silence… dans le silence…
Plus rien n’était ordonné, une vraie boucherie. Les combattants sentaient le sang chaud dégouliner sur eux, la douleur prendre leurs membres. La rage emplir leur cœur. Dans le silence…

L’exercice avait été trop difficile pour le drow, ne pas entendre… encore une fois… son dragon lui avait sauvé la vie… Un pesant mal lui déchirait la jambe. Les brûlures de ses sorts désordonnés ne lui avaient pas été épargnées. Pitoyable résultat…
Et l’ambiance malgré le nouveau lien de sang avait baissé d’un cran.

*

Un renard entendit : (même si il ne comprit pas grand-chose)

_ « Tttuuu aaass prriiisss uuunn ttrrrooppp grraaanddd riiiqqqueee Aaeeessiaann… »

_ « Nous devions tenter Keld, sinon comment pourrons nous enfin venger frère et sœur ? »

_ « Iiill eeen ssaaaiitt beeaaauccooupp trrroopp mmaaaiinntteeennanntt déééjjààà… »

_ « En quoi celui-là pourrait-il nous menacer, il n’a aucune raison de trahir tout cela. »

_ « Eeett sii ill ééttaaaiittt aaavveeec eeeelllee ? »

_ « Je ne pense pas, sinon il n’aurait pas fait tout ce cirque. »

_ « Eeeellllee vveeeuuttt peeeutt-êeettree joueeerr avvveeccc nouuuss, eeenn fiiiniiir… »

_ « Il faut prendre des risques à la guerre Keld. »

_ « MMmmaaaiiss paaass allleerrr au sssuiiccciidddeee… »

_ « Au moins maintenant nous savons. »

_ « MMMaiaiss, nouuss saaavoonns sooonn vissaagge, maaisss commmennnt laaa reeccoonnaaitreee aaloorrs quuue nouuuss sommmmesss aaavveuggglleee ? »

Le drow baisse la tête.
_ « Je me souviens de son rire. »

Le sorcier sourit.

_ « Aaaloorrss enn aaavvannt… »

*

La taverne de ce village était bien misérable. Les rires qui en ressortaient indiquaient bien à quel point la clientèle était… recommandable…
L’écriteau se balançait en grinçant comme dans les histoires morbides du vieux Abgh’r. Cachant le dragon dans son sac, Keld alla à pas feutrés jusqu’à la fenêtre et y colla son oreille.



C’est elle. Le drow l’a reconnue. Le sorcier remet lentement sa capuche et s’accroupis entre les sacs de blés. Il attendra le temps qu’il faut, mais il l’aura…
Plusieurs heures après, le temps que la haine lui monte assez dans ses veines, que Keld ait eu le temps de murmurer assez de mots assassins et Aësian assez de nostalgie.


La drow sortit en riant au éclat de la bâtisse, et s’en alla à pied sur la route du nord. Après quelques dizaines de mètres, les oiseaux purent voir une ombre la suivre discrètement. Pendant près de quatre longues journées cet étrange individu marchait de cachette en cachette derrière elle. Et celle-là qui ne voyait rien… Idiote… Elle l’a déjà oubliée. Elle a oubliée que la vengeance est un plat qui se mange froid…
Et si pendant longtemps l’être elfique eue peur, aujourd’hui elle était trop confiante pour être épargnée par le … destin…
Les arbres se faisaient plus nombreux, ils entraient dans un marais, puant d’ailleurs. Les moustiques et autres insectes tournaillaient autours d’eux et se livraient à un véritable festin. Pourtant, l’ombre ne disait rien, soutenant sa douleur et ses envies, ne mangeait pas, ne se nourrissait que de l’attente et de la haine.
Enfin, la cible entra dans une grande tour. Elle s’arrêta dans une grande salle ronde. Et commença à lire, dos tourné à la porte…

En son cœur Keld souriait. Idiote…
Il se releva et souleva sa capuche. A quelques mètres seulement d’une déjà morte, il savourait déjà sa victoire. Le mage ne pouvait plus la rater, elle était condamnée. Sortant lentement son arme, dévorant la drow de son nez, revoyant son visage dans sa tête.
Puis soudain, à une vitesse digne de la colère elle-même il lui sauta dessus. La mit à terre. Et enferma son corps dans le sommeil. Tenant son bâton contre son cou tendre.
Tout s’était passé très vite. Le drow riait. Trop facile.

Avec horreur, la femelle qui avait gardé sa conscience éveillée, observait le visage de Keld. Comme si elle voyait un fantôme. La peur se lisait sur son visage, l’angoisse, la sensation de tout perdre en un instant.

_ « Alors tu es revenu ? Tu as su… »
_ « Tu me prenais pour qui hein ?! Après tout ce temps, je vais enfin pouvoir me venger de toi, après tout ce que tu as fait ! »

_ «Sait-tu au moins pourquoi nous avons fait tout cela ? »
_ « Vous ? »
_ « Aahahah, pitoyable, tu ne sais même pas tout ! »
_ « Parle poufiasse ! Pourquoi tu as tué ma sœur et mon frère ?! Pourquoi as-tu empoisonné mon paternel ? Pourquoi m’as-tu détruit ma vie ?! »

_ « J’agissais sous ordre, je ne suis que la main de l’autre. Ce n’est pas moi qui me suis occupé de toi, moi je n’ai servi que pour ta truie de sœur ! »
Keld la frappe douloureusement au visage.
_ « Parle ! Qui sont-ils ?! »
_ « Nhef………… je t’en prie épargne moi ! »
La peur était revenue à elle après l’audace.

_ « Nhef, je retiendrai… maintenant tu peux crever »
_ « Ta sœur a criée comme une putain lorsque mes créatures l’ont violée ! Oh elle a souffert ! Quand elle a dut accoucher de ces horreurs ! Quand cette côte lui a traversé le ventre ! »
Elle rit.


Le sorcier, une moue sadique à la bouche, venait de mettre fin à tout jamais à ses rires.

_ « Ce n’est que le début, vous aller tous payer… »

Le drow marqua sur le visage qui ne ressemblait déjà plus à grand-chose, un étrange signe, une étoile blanche entourée de runes…

*

Nhef… c’est ton tour … Ton heure vient… l’aiguille du temps arrive sur le moment de ta mort… C’est ton tour…


Dernière édition par A shadow le Sam 17 Mai - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf's Schadow

avatar

Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Into Madness...
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: [BG]Keld   Sam 17 Mai - 14:22

Grimper, grimper, encore grimper. Les rochers coupants lui entaillent les mains, les ronces lui arrachent la peau du visage. La pente est dure, les prises sont peu nombreuses, la falaise semble indomptable sous son chapeau de ciel grisâtre.
La fumée s'éleve lentement au sommet, il fait la cuisine sans doute...
Le drow fait une moue sadique en pensant à ce qui va arriver à ce salopard... Quelle fatalité...


*

Les heures passent, l'aube est déjà proche. Mais Keld est enfin arrivé, s'accrochant à une souche il se pose sur le sol enfin plat d'autours de la maison.
Les corbeaux croassent déjà de leure future victime, tournant, tournant autours de la cheminée encore chaude d'un foyer éteint en-dessous. Le sorcier sourit en coin et sort son bâton. Il se relève, et marche lentement vers le porche de vieilles pierres. Une vraie chaumière... pourtant bien difficilie d'accès... En tout cas elle n'aura plus de corps à réchauffer avant le lendemain...
De lourdes poutres de chênes enserrent la porte simple, une planche et un verrou. Trop facile...

Les oiseaux ont cessés de crier. Une lumière furtive, un son...

_"MORT!"

Le cri lui avait échappé, une boule de feu lui frola les cheveux qui dégagèrent rapidement un peu d'odeur cramoisie. Là, derrière la fenêtre! La riposte fut terrible, la masure commença à s'enflammer de toute part! Des sorts volaient de partout, le combat des mages ne semblait pas cette fois à l'avantage de Keld...

Aaaeessiaaan... iiill esstt temppps...

La haine, la colère, la rage, telle le chant aux oiseaux vint, rapide comme l'attaque d'une vipère! Et tout ce qui restait le plus caché possible dans un coin de sa mémoire, ressortit.

Le drow chargea, envoyant des sortilèges à la chaine sans jamais s'arrêter. Puis il sauta à travers la vitre et s'écrasa sur l'humain déjà vachement mal en point.
Les coups lui pleuvèrent, de bâton, de point, Keld ne semblait pas pouvoir s'arrêter.
Le sang giclait partout, sur les murs et les deux combattants dont l'un semblait déjà mort.
Puis ce fut fini.

Tant pis pour l'interrogatoire, il faudrait trouver autre chose. Remonter la piste...
Le drow entreprit de fouiller la baraque à la recherche d'indices.
Peu de temps après, sur le bureau même, ouverte, une lettre. Un parfum... Aësian le connaissait que trop bien. Il l'a mit dans sa poche. Et s'en alla.

Une marque représentant une étoile étrange est marquée sur l'oeil du mort...

*

Le vieu avait tout lu... Le drow s'y attendait, mais il fallait être sûr. En tout cas maintenant, une nouvelle cible se tenait dans ses songes.
Le vieu? Quel vieu?

Le mage avait déjà oublié, pourquoi un cadavre se tenait derrière lui. Mais qu'importe, il ne le voyait pas après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf's Schadow

avatar

Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Into Madness...
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: [BG]Keld   Mar 20 Mai - 8:27

Le soleil brûlait l’horizon en allant à son coucher. Boule de lumière au loin qui éclairait la fenêtre. Les peupliers au dehors chantaient doucement par feuilles et par branches sur leur lit d’herbe. Les nuages disparaissaient lentement vers les montagnes de régions qui lui étaient inconnues. Quelques rayons traversaient la chambre simple, un lit et une vieille commode remplis d’objets inutiles. Keld referma les rideaux et se plaça dans un coin sombre de la pièce maintenant presque totalement noire. Il attendait.

[Arioch… il était étrange tout de même… enfin bon cette chose nous aidera au moins à se débarrasser de tout ces ennuis du Nord. En tout cas j’aime bien ses épées moi.
OOouuui, elles soonnt jooliiess c’eessstt vraii. Eeett… leeee pouuvvoiirrr, ttuuu laaa sseenttiiitt ttoii ausssi Aeeessiaaan ?
Oui, ça faisait frissonner mes muscles d’ailleurs pas vrai Keld ?
Ooouiii ouuuiii, c’ééétaiiittt boonnn…]

Une lumière loin, ça s’approche, il peut la sentir proche de lui. Des voix… des voix claires à ses oreilles.

« _ Et le patient alors ?
_ Quelle importance son intégrité mentale ? L’important c’est le résultat final !
_Ayez donc un peu d’humanité pour lui pour une fois !
_De l’humanité ? Je ne suis pas humain, je n’ai pas de raison d’en faire preuve !
_Alors ayez au moins pitié de ce pauvre Aësian, imaginez ce que vous allez lui faire subir !
_Oh, taisez vous maintenant où je prend votre petite sœur à la place ! »

Les voix s’éloignent, de retour à la réalité, des pas…


Des pas, deux pieds sur talons. Une femme, sans doute d’âge vénérable, humaine. C’est-elle. Elle tourne dans la pièce, ouvre des tiroirs, relit des notes et des carnets. Puis elle respire longuement et se couche dans son lit d’une façon assez sculpturale.

_ « Alors vous êtes venu ? »
_ « Oui, vous le saviez n’est ce pas ? Anësia ? »
_ « Faites ce que vous avez à faire, sachez juste que… je regrette… profondément… pour tout… »

Keld s’approche lentement de la femme allongée. Il se souvient que trop bien d’elle. Ah, elle devait être belle autrefois. Si elle n’avait pas été dévorée par le remord, l’horreur et le temps.
Pauvre femme… qui comme d’autres ont été entraînés vers des cieux malhonnêtes.

« Cela va faire mal ? »
_ « Non, c’est totalement indolore… Vous allez juste vous endormir lentement. »
Elle verse une larme.
_ « Je regrette… »
_ « Moi aussi… »

Son corps se raidit lentement, ses yeux mouillés se ferment. L’humaine vient de mourir.
Lentement le sorcier prend dans son sac un peu de poudre rouge et dessine avec sur le front de la morte une étoile…
Le destin s’avance…

Jenëe, à ton tour…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf's Schadow

avatar

Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Into Madness...
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: [BG]Keld   Mer 28 Mai - 21:08

Le soleil faisait jallir ses rayons brûlant sur le cadavre. Les rochers blanchiraient son corps avant peu. Les mouettes s'approchaient déjà que trop. La mer sonnait du cor partout sous la falaise.


"_Caaa c'esstt faiiiittt...

Le drow paraissait dépité malgré sa nouvelle victoire. Keld, comme Aësian semblaient désesperés. Comme si ils n'avaient plus espoir en le futur qui s'annonçait pourtant enfin s'éclaircir.

_Oui Keld, ne reste plus qu'elle.

Citation :
ELLE.
ELLE qui s'est servi de nous.
ELLE qui nous a meurtri.
ELLE qui a tué nos amis.
ELLE qui a rasé notre village.
ELLE qui a pendu notre soeur.
ELLE qui a assasiné notre frère.
ELLE qui a fait couler le sang sur notre compte.
ELLE qui nous a attiré tout les malheurs du monde.

Et tout ça pour quelques têtes. Comme si la mort l'avait réjouie en nous voyant faire.

Pourtant, rien ne semble maintenant moins sûr que la victoire. Arriverons nous à nous venger, à les venger?
Que de chemin nous avons parcourus...
Kyanëe.. Toi qui s'est pris de nous pour pantin d'ombre et de poussières.
Tu paieras.
Et pourtant nous savons...

Que ce sera la fin, la tienne comme la nôtre.

Les vents et les esprits veulent connaître la fin de l'histoire.

Et nous savons que nous allons partir... nous aussi.

Et que ce sera soit elle, soit la mort qui nous emportera.




La fin vient... La fin... La fiiiinnnnn...


L'ombre du drow a disparu, la mer et les vents ont pris sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BG]Keld   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BG]Keld
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phénix :: La Vie de Phénix :: Bibliothèque-
Sauter vers: