Phénix

Vous êtes sur le forum du serveur Phénix dédié à Lineage 2. Bienvenue à vous Invité, le staff espère que vous passerez de longues heures à vous amuser avec nous.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherArmurerieStaffMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [BG] Naial

Aller en bas 
AuteurMessage
MysterCrow
Animateur
avatar

Nombre de messages : 437
Localisation : Une branche quelconque...
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: [BG] Naial   Lun 31 Mar - 11:56

Les jours, les mois et les années s’étaient écoulés paisiblement… Ou presque. Naial restait toujours introduit dans quelques conflits, quoiqu’il arrive.
Et on ne le voyait pas beaucoup combattre, ce cher elfe noir… Beau parleur, diplomate et prudent parfois… Mais ce n’était pas un guerrier aux yeux d’autrui.

Pourtant, il restait un tueur. Expérimenté. Efficace. Venoch lui-même craignait ses poisons, faute de le craindre au corps-à-corps… Cela faisait parti de la réputation. L’Empoisonneur ! Voilà ce qu’il était dans le milieu des ombres.
Naial était un elfe noir à deux visages… Au propre comme au figuré… Un penseur le jour, un chasseur la nuit.

N’était-il pas un ancien assassin de la Main noire ?... Ne portait-il pas une dague offerte par la Reine sombre elle-même ?...
Les faits étaient là. Naial cachait bien son jeu. Pour tout dire, malgré son caractère plus subtil que certains de ses congénères, il suivait la même Voie. Celle des Ombres Chasseresses, l’élite du peuple drow. Les guerriers les plus froids et précis qui puissent exister sur les terres elfiques.


Naial entra dans un vieil entrepôt au sud de Goddard. On lui avait donné rendez-vous ici… Pour une « remise de diplôme ». Mais il connaissait déjà le principe de ce genre d’entrevue.
A peine eut-il fait un pas à l’intérieur, qu’il faisait un brusque mouvement de tête sur le coté pour éviter à sa gorge une ouverture funeste.

« Bienvenue, Thiefelin… Ou devrais-je dire, Naial ? »

Relevant la tête, il put les voir. Il s’agissait là de l’élite des Ombres… Les attaquer revenait à se suicider. Thiefelin… Ha oui ! Ce vieux pseudonyme lui avait permis de survivre dans sa jeunesse parmi les siens.

« Je ne comprend pas pourquoi les autorités n’ont pas tiqué en te voyant grandir, Naial. Pourtant, ta parenté avec ces traîtres était clairement avérée. » Poursuivit le porte-parole des drows, suspendu à une poutre au plafond de l’entrepôt.

Naial soupira tandis que celui-ci atterrissait devant lui, suivi par ses collègues.

– J’ai toujours eu du mal à considérer de l’attirance comme une trahison.
– Pourtant c’en était ! Les prêtres de Shilen leur avaient interdit d’engendrer quoi que ce soit !
– Vous m’en voyez navré… Fit Naial avec un petit sourire.

Les elfes noirs rirent en cœur. Puis le meneur répondit :

– Qu’est-ce qui nous empêche de te tuer dans l’instant qui suit ?
– Le fait que ce ne soit pas très productif sans doute…
– Exactement ! Fit le drow en souriant. Tu as la chance d’être quelqu’un d’efficace. Nous avons tous eu vent de tes poudres, collègue… J’en ai moi-même utilisé pour un humain trop confiant.

Naial fronça les sourcils. Il ne savait pas vraiment s’il devait se flatter que ses concoctions parviennent ainsi aux quatre coins des royaumes…
« Viens avec nous… »

Ces mots résonnèrent dans la tête de Naial. C’était un peu comme tuer une partie de lui-même et en même temps… L’excitation était à son comble en son cœur. Une Ombre Chasseresse… En être une !
Il ne put qu’accepter en bégayant… Et durant quelques jours, on n’entendit plus parler de lui… Plus du tout.

Lorsqu’il revint, personne ne vit la différence autour de lui… Et pourtant. Pourtant s’ils savaient… Jamais la soif de sang de ce drow, si sociable qu’il puisse paraître, n’avait été aussi forte. Restait à voir ce que donnerait un tel changement sur le cours des évènements…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MysterCrow
Animateur
avatar

Nombre de messages : 437
Localisation : Une branche quelconque...
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: [BG] Naial   Mar 22 Avr - 11:40

Les murs de pierres sombres et effilées semblaient former une multitude de poignards tournés vers le ciel, symbole du désir vengeance de Shillien envers ses parents l’ayant trahie, elle qui jamais n’avait souhaité devenir la déesse qu’elle était à présent…
Le sanctuaire du temple émanait d’une lueur faible mais présente, peut-être un dernier hommage des elfes noirs à leur passé les narguant au loin de sa lumière immortelle.

Au centre de ce spectacle à la fois magnifique et perturbant priait la matriarche des lieux, agenouillée devant la statue géante et grandiose de la gardienne et gardée des enfers.
En pleine prière, il lui fut malgré tout difficile de ne pas noter la vibration légère d’un nouvel arrivant à l’intérieur du temple.
Se retournant, elle put apercevoir un elfe noir portant un habit à la fois riche et se fondant convenablement dans les ombres… Un personnage étrange : Il n’avait pas la stature de quelqu’un d’important ni de dangereux. Cela dit en détaillant son visage, ses yeux d’un bleu doux, ses cheveux sombres parsemés de blanc, le cœur de la matriarche se serra.



Il ressemblait à un guerrier drow du passé qui avait été loué puis honnis par ses pairs. Et ses yeux… Oui, c’était bien lui. L’Enfant qui n’aurait jamais dû naitre, l’elfe noir qui n’aurait jamais dû vivre.
De nombreux mensonges avaient couru sur son compte, au sein des terres ancestrales des elfes noirs. La plupart le disait mort et enterré, ne le considérant que comme un sombre conte à raconter aux enfants désobéissants. D’autres disaient qu’il était redevenu un elfe, puis avait été détruit par un « héros » du village…
Mais d’abord, pourquoi voulait-on la mort de Naial parmi les siens ? Un petit rappel s’impose.


*****
*****


A la genèse de notre fameux drow était Kryiss, tueuse au service des tétrarques et réputée pour son sang froid. Cette dernière entretenait une relation avec un collègue dont Naial ne sut jamais le nom…
Alors que le couple se stabilisait autour d’une attirance réciproque et qui allait croissante au fil des années, les hauts prêtres de Shillien vinrent poser un interdit sur les deux guerriers :
Jamais ils ne devraient enfanter, sous peine de mort…
Pourquoi un tel interdit ? Pourquoi empêcher un couple drow de s’accoupler alors même que les deux parents étaient loués pour leurs compétences ?
Un devin de l’époque avait prophétisé que la naissance de Naial causerait la perte de la communauté, faisant de lui un témoin des dieux… Lourd fardeau à porter pour un seul être pas encore né ! Et il advint que les prêtres du village le crurent à l’époque.

L’amour des deux parents étant trop puissant pour résister à une attirance aussi forte, ils prirent sur eux et enfantèrent Naial. Selon la version officielle, le père de Naial fut pendu et Kryiss fut exilée aux confins de la forêt sombre, avec son enfant maudit.
Nous ne nous attarderons pas plus sur la mort du père… Certains racontant qu’on dû bien reconnaître au final que le condamné ne fut pas ce dernier mais un des prêtres ayant appliqué cette sentence n’ayant aucun rapport avec la volonté de Shillien.

Toujours est-il que Naial était maudit par les anciens prêtres, toujours en place même si les années s’étaient écoulées longuement. Même aux yeux d’un elfe noir…
Pire encore : Depuis son accession parmi l’élite des assassins, son nom était réapparu dans les registres avec cette fois-ci un appui sans équivoque du conseil de l’ombre. Autrement dit, les prêtres ne pourraient plus appliquer d’ordalie ou autre jugement divin sur le drow qui avait fait ses preuves.

****
****


Un elfe noir maudit et intouchable… Qui aurait même fricoté avec des elfes… Ou même tué d’autres elfes noirs ! Les ouï-dire sur Naial allaient bon train mais n’étaient pas flatteurs par ces lieux… La matriarche s’adressa sèchement à lui :

¬– Que viens-tu salir en ces lieux sacrés, ami des pâles ?
– Me recueillir auprès de ma déesse, ô matriarche…
– Comment oses-tu l’appeler ta déesse ? Tu n’es pas né pour elle !
– On ne compare pas ses petites lois personnelles avec les lois d’en Haut. Pour ma part, j’ai pris conscience d’une vérité. C’est un peu comme admettre ses défaites pour moi…

La matriarche était outrée. Cet arriviste était en train de lui faire la leçon du temporel et du spirituel. Quel toupet ! Quelle audace ! Naial continua sur sa lancée, terminant d’expliquer les raisons de sa venue.

– Nombreux sont les traitres que j’ai envoyé en Enfer, dans les cages de notre charmante déesse. Nombreux sont ceux sur qui j’ai appliqué une sainte vengeance… Même si ce n’était pas dans un pur acte sacerdotal…
– Non… Tu… Bégaya la prêtresse, complètement dépassée.
– Je viens apprendre ma religion, matriarche. Apprenez-moi donc à la vénérer comme il se doit, cette déesse par rapport à laquelle nul désir de vengeance n’est plus fort.
J’ai vécu en suivant sa Voie… Mes pensées suivent parfois la ligne des siennes, selon vos écrits sacrés.


Naial lui exposa longuement les motifs de son arrivée dans ces terres qui lui avaient refusé la petite enfance et qu’il avait parcourues en clandestin, pour acquérir les grades loyalement.
Progressivement, la matriarche se laissa porter par ce flot de paroles continues et douces. Il n’y avait plus eu de violence dans l’argumentaire de l’elfe noir. Visiblement, il ne l’avait outrée que pour interpeller toute son attention sur lui…
Derrière cet être à la fois bavard et un peu exubérant parfois, la prêtresse sentait un tacticien… Un manipulateur. Un futur prêtre, en somme…

C’est ainsi qu’au terme d’un débat qui se prolongea devant plusieurs autres moines soigneusement choisis parmi les plus modérés, Naial suivit une formation en tant que membre de l’Oratores drow… Un prêtre de Shillien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MysterCrow
Animateur
avatar

Nombre de messages : 437
Localisation : Une branche quelconque...
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: [BG] Naial   Ven 6 Juin - 13:09

Sur la terrasse d’un salon de thé d’Aden un elfe noir, dont les vêtements modestes et discrets brisaient le luxe du lieu, buvait paisiblement un vin chaud et épicé en observant la grande place, du haut de l’étage.
Il avait une certaine classe dans sa façon de se tenir et de boire d’un air détaché… C’est pourquoi d’ailleurs plusieurs groupes de damoiselles gloussaient dans leur coin en l’espionnant.

Ha, le repos. La liesse. Naial connaissait cela mieux que personne. Très bon assassin, il ne l’était pas devenu par l’entrainement, oh non. C’était bien par sa capacité de réflexion et… Ses atouts.

Des atouts ? Nous parlons de la rune bien entendu. Ce legs de la reine Nyx sans qu’il l’ait vraiment demandé.
La rune des Eaux… Funeste présent que celui-là. Pendant des mois, voire des années, il avait souffert de ce pouvoir. Ce n’était pas, en effet, comme de recevoir quelque bénédiction ou encore de voir son arme rayonner d’un enchantement terrifiant.
La rune vous pompait l’énergie spirituelle afin de prendre le dessus sur vous. La rune n’attendait qu’une chose : Agir sans le consentement du porteur.


Et cela avait bien failli se produire… D’ailleurs, il n’était pas rare d’entrevoir un magnifique tatouage noir de jais sur son torse ou son bras, semblable à une branche de lierre.
Mais les esprits de l’assassin et de la rune avait été si semblables au final qu’ils s’étaient accepté mutuellement, Naial reprenant les droits sur son corps et la rune le protégeant lorsqu’un danger trop grand survenait.
L’elfe noir avait acquis un comportement inspiré par la marque, lui donnant une souplesse plus fluide et un sens du poison encore plus grand… Or, on l’avait surnommé l’Empoisonneur bien avant cela, dans le milieu…


Mais était-il aussi insensible que la description des guerriers abyssaux elfes noirs nous en fait ? Non… Ce serait faux de le penser. Naial, coureur de jupon depuis quelques siècles faisait maintenant des efforts pour paraître loyal envers celle qu’il aimait par-dessus tout, à présent : Stefaelle.
La douceur de son tempérament et de sa peau, la chaleur qu’elle lui apportait par cette tendresse étaient ce qu’il y avait de plus cher à ses yeux.
Et encore maintenant, sirotant son vin sur la terrasse d’Aden, il pensait à leur prochaine rencontre. Qu’allait-il bien pouvoir préparer à Stefaelle ?... Son contrat pour le couple noble des Wodnatop sur la tête d’un juge trop droit pourrait-il être exécuté dans les temps avant qu’elle ne pointe son joli bout de nez ?...


Autant de considérations qui en auraient interloqué plus d’un. Ce Naial était une énigme vivante. Un Renor foulant au pied l’interdiction de séjour avec un panache conséquent, semblant presque avoir oublié à quel point les tensions entre les deux royaumes étaient grandes, ne pensant qu’à une chose : Son propre cœur.
Un oiseau en somme, un oiseau libre…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BG] Naial   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BG] Naial
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phénix :: La Vie de Phénix :: Bibliothèque-
Sauter vers: