Phénix

Vous êtes sur le forum du serveur Phénix dédié à Lineage 2. Bienvenue à vous Invité, le staff espère que vous passerez de longues heures à vous amuser avec nous.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherArmurerieStaffMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 [BG] Zayalu

Aller en bas 
AuteurMessage
Basch
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1054
Age : 29
Localisation : Devant son PC (logique non ?)
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: [BG] Zayalu   Mer 20 Fév - 20:45

L'orc sortait de la grotte qui lui servait d'abris depuis quelques jours. Chacun de ses pas était lourd et ses pieds s'enfonçaient dans le sable chaud. Il leva les yeux vers le ciel. Comme chaque jour en cet endroit maudit, d'épais nuages orangés entièrement opaques en recouvraient l'intégralité. Le vent soufflait à peine, mais déjà les grains du sable fin se laissaient emporter. Le guerrier était lourdement armé, le métal des quelques armes accrochées méthodiquement dans son dos reflétaient les rares mais puissants rayons de soleil qui parvenaient à traverser la barrière nuageuse. Comme tous les orcs il était robuste et ce climat aride ne le gênait en rien.

Une goutte de sang tomba juste devant ses yeux, à quelques millimètres à peine de son visage. Amenant sa main sur son front, il essuya ses cornes, encore tachées par le sang du combat qu'il avait mené quelques minutes auparavant. Particularité génétique propre aux orcs de la région, ces cornes n'étaient qu'une partie de l'évolution naturelle que la race avait développée au fur et à mesure des très nombreux combats pour sa survie.

Zayalu, tel était le nom de ce guerrier, a toujours vécu dans cette idée de survie. Chaque jour était un combat, au sens propre du terme. Après chacune de ses victimes, il répétait sans cesse cette phrase qu'il avait entendue maintes fois de la bouche de ses parents :

" Ici, il n'y a pas de place pour les faibles ! "

Cette journée allait de nouveau être ensanglantée, la créature que Zayalu provoqua la veille avait promis de revenir le tuer, promesse faite sous les rires de l'orc. Le guerrier ne s'attendait pas à ce que qu'elle revienne seule, il espérait même un combat digne des nombreuses compétences guerrières qu'il avait acquises malgré son jeune âge.

Ce fut au delà de ses espérances, il pensait qu'il aurait affaire à trois ou quatre créatures... ce fut une dizaine de ces êtres qui s'offraient à lui. Ils se ressemblaient tous, l'orc posait son regard sur chacun d'eux. Des créatures humanoïdes difformes au corps musclé et légèrement plus petites que l'orc. Son coeur se mit à battre plus rapidement. Ce n'était pas de la peur, mais l'excitation pour ce combat qu'il gagnerait bientôt.

D'une main il saisit la lance accrochée dans son dos, et, pointant ses ennemis de son arme, il esquissa un sourire provocateur. Le groupe de monstre, restant tout d'abord interdit face à cette attitude dérangeante, se mit à charger l'orc. Dans la précipitation, l'un d'eux avait laché sa garde quelques secondes. Il n'en fallut pas plus pour qu'il se retrouve empalé par la lance du guerrier, ce dernier hurlant rageusement. L'orc retira sa lance de cette première victime en tirant un coup sec, ne laissant qu'un trou béant dans le corps à présent inerte de la créature.

Les autres avaient stoppé leur course, regardant leur ami se faire occire, puis ils se mirent à crier en reprennant leur charge. Prenant sa lance d'une seule main, Zayalu fit alors un tour sur lui-même en balayant la zone autour de lui d'un puissant coup. Les cinq monstres qui se trouvaient en première ligne furent éventrés et, dans leur chute, ralentirent la course des quatre derniers survivants. L'orc profita de leur momentanée lenteur pour en empaler un nouveau, et, se servant de sa victime comme d'une masse, il envoya ce corps contre les autres qui chutèrent maladroitement. Ce fut presque avec le remord d'avoir gagné trop facilement qu'il les acheva au sol.

" Bien, même pas besoin de me déplacer pour mon repas cette fois. "

Zayalu avait en effet l'habitude de dévorer ses victimes, ajoutant par là même au sadisme dont il faisait déjà preuve envers ses ennemis. Mais ce jour là il ne pensait pas qu'il allait provoquer plus fort que lui. Il replaça sa lance dans son dos et se pencha pour commencer à ramasser les carcasses. Un colosse approchait du guerrier qui ne se doutait de rien, le sable atténuant le bruit des pas du géant. Alors que Zayalu ramassait les corps gisant, il vit une ombre recouvrir totalement la zone où il se trouvait. Relevant la tête il vit alors ce monstre, faisant le triple de sa hauteur.

Le sentiment de peur étant inexistant chez lui, il continua son affaire comme si de rien n'était et s'apprêtait à rentrer dans sa grotte lorsque le colosse s'adressa à lui :

"- Où comptes-tu aller comme cela ?
- Hmm ?.. Et bien j'emmène à manger chez moi.
- Cette caverne m'appartient !
- Ah.. dommage, tu l'as perdue... "

Le géant, fou de rage, leva alors l'immense épée qu'il tenait en main au dessus de Zayalu qui s'empara à son tour de sa plus grande épée. D'une roulade sur le côté il évita le premier coup qui lui était porté et regarda l'immense lame enfoncée dans le sable non loin de lui. Le monstre avait une force impressionnante, il manipulait son épée d'une seule main. Il frappa de nouveau, à l'horizontale cette fois-ci. L'orc n'eut d'autres choix que de parer le coup avec sa propre épée. Mais lorsque les lames s'entrechoquèrent, Zayalu n'eut pas la force de contenir celle du colosse et décolla du sol. Il fut emporté quelques mètres plus loin avant de retomber, sa chute étant amortie par le sable.

Mais son adversaire n'en avait pas finit avec lui, il chargea de nouveau, l'épée menaçante. Chacun de ses coups se faisait plus puissant, et à chacun de ses coups, Zayalu était emporté, jusqu'à ce qu'il se retrouve acculé au bord d'une falaise. Le colosse se mit à rire et frappa une dernière fois avec le même effet. Zayalu décolla une nouvelle fois du sol, impuissant face à une telle force, et se mit à tomber du ravin.

Sa tête heurta un rocher dans sa chute, sa nuque aurait pu être brisée, mais le coup ne fit que le plonger dans le coma. Il tomba à l'eau, inconscient. Ce combat aurait du être son dernier, le poids de son équippement aurait du suffire à le noyer. Par chance la mer était déchainée et le courrant l'emporta au large. Aucune vague ne frappait la paroie rocheuse, le courrant allait même en sens contraire. Il n'y avait rien de naturel dans ce fait, il s'agissait d'une île isolée du restant du monde par une force inconnue. Et ce qui en tombait était destiné à ne plus jamais y revenir...

L'orc ouvrit les yeux, réveillé par tout le bruit que faisait un bateau qui passait non loin de lui. Le courrant l'avait guidé sur la terre ferme, il était tout près du port de Giran. Il tenait toujours son épée dans la main, ses doigts étaient encore engourdis par l'effort qu'il avait du faire face à ce monstre en qui il voyait désormais l'ennemi à abattre. Il se releva et regarda tout autour de lui ce continent dont il ignorait jusqu'à l'existence même.

" Haha ! Les combats seront peut-être interessants ici ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[BG] Zayalu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phénix :: La Vie de Phénix :: Bibliothèque-
Sauter vers: