Phénix

Vous êtes sur le forum du serveur Phénix dédié à Lineage 2. Bienvenue à vous Invité, le staff espère que vous passerez de longues heures à vous amuser avec nous.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherArmurerieStaffMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [BG] Karriurh

Aller en bas 
AuteurMessage
Elwin

avatar

Nombre de messages : 170
Localisation : Val de Marne
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: [BG] Karriurh   Mar 5 Fév - 23:27

« Nous ne pouvons jamais verser de larmes.
Les larmes ne sont rien d’autres que la défaite du corps contre le cœur.
Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d’autre qu’à s’affaiblir ».


Une nuit sans vent…
La crinière brûlante du soleil s’effacer peu à peu…

Le ciel semblait proche, plus proche que d’habitude…
Parsemé d’étoile, la voûte céleste offrait à nos yeux un spectacle magnifique…
Peut être un signe du destin…

Cette étendu désertique, ne retenait nullement la chaleur…
Et malgré nos feux, le froid me gelé…
Joignant mes mains, je récitais une prière à notre père, une prière pour la victoire…
Orientait vers le feu, mes mains reprirent peu à peu vie…

Ca faisait plusieurs heures que j’étais là…
Une attente interminable…

Finissant mon oraison, une main chaleureuse se posa sur mon épaule…

« Tu as froid ? »

Tournant, la tête, elle était là… Ma sœur…
Pour seul réponse, je lui fis oui de la tête…
Le visage illuminé par le feu elle joignit ces mains aux miennes…

C’était dans ces moments, que je me sentais mal à l’aise…
Depuis que nos parents nous ont quittés, elle a toujours veillé sur moi…
Comme une mère protégeant son enfant…Qu’importe que nous ayons le même âge…
Elle me couvait, me protéger qu’importe ce que pensait les gens…

Pendant qu’elle posait son regard sur moi, les événements des ces 17 dernières années se succédèrent dans ces yeux…
Souffrance, solitude, misère…

Mais malgré cela, les moments de bonheur chassa toutes ces peines…
Elle m’enlaça dans ces bras…
Déposant un léger baiser sur la joue…

« Waouh… ! S’écria une voie derrière nous en tapant des mains…
Quand est ce que vous arrêterez de vous comportez ainsi…
Toi ma chochotte de frère, cria-t- il en braquant ces yeux sur moi…
Et toi, quand est ce que tu comprendras ou es ta place, femme…»

Il avait touché juste, comme d’habitude…
Levant la tête vers la voix de notre frère, nous vîmes qu’ils n’étaient pas seul à se glousser de cette remarque…
La plupart du clan était rassemblé…
Val se retourna vers lui et articula à voie haute, comme si chacune des ce paroles était un coup de poing destiné à Aïur…

« Ferme là…. Imbécile, et fiche nous la paix… »

Surpris, il hésita un moment à répliqué à cette provocation…
Les poings serré, il grommelait entre ces dents…
Tournant son dos brusquement, il lâcha…

« C’est l’heure… »

La nuit était à son début quand Aïur réuni tout le monde…
Il ne fallait se laisser prendre par la douceur de ces mots, ou de son visage…
Chaque chose était bien choisit, et il se montrait aussi douée pour tuer des gens que pour discuter avec eux…
Ce que raconta notre frère au début était les erreurs passés de notre clan…
Son histoire, ses mythes, sa destruction et enfin sa renaissance…

Je n’avais pas besoin d’écouter tout cela. Tous les soirs depuis qu’ils nous ont quittés, je pensais à eux…

Pour Val et moi trop jeune pour nous occuper de toutes ces histoires d’héritage, ce fut notre frère qui s’occupa de tous…

Plus son discours se prolongeait plus sa voix était méprisante…
Tout le monde se taisait, certain avait du mal à se contenir…

Est-ce que nous allons déclarer la guerre à notre peuple…

Après un moment de silence, Aïur porta ces poings l’un contre l’autre.

« Prenons le pouvoir …. »



Dans un sursaut, mon repos s’acheva… La nuit faisait encore office, mais je ne pouvais rester là…Et elle non plus…ou du moins…

Orgueil et fierté…Deux mots qui nous avait causé notre perte…
La mienne et ceux qui croyaient en notre frère.
A quoi bon regretter ce qui est fait et fait…

Des bruits d’armes résonnent au lointain… Les derniers résistants…

Mon regard se posa une dernière fois sur cette guerrière valeureuse, femme de combat mais surtout ma sœur…

Son état c’était aggravé depuis notre fuite…
Elle perdait beaucoup de sang, trop de sang du fait qu’il m’était impossible de le soigner…
Je n’avais plus de force…Mon pouvoir me quittait…

Combien de personne était mort pour notre cause ?
Combien se sont sacrifiés pour suivre son idéal ?...
Des centaines et des centaines...

D’un geste lent elle prit mon bras, m’approchant d’elle…
Ce lien qui m’unissait à elle disparaîtra bientôt…
Serrant sa main, je fis apparaître un léger sourire…
Les mots qui me viennent à l’esprit sont, « tu vas t’en sortir…Val… Crois-moi… »
Mais aucun sont ne voulu s’échapper de ma bouche…
Une douleur saisissante pris mon cœur…

Ploc….Ploc…

Une pluie grise commença à s’abattre sur nous et sur cette forêt maudite.
Un temps exécrable, qui ponctua en cette nuit la fin d’un clan, d’une famille…
Est-ce notre père qui pleure ses fils…

Le sourire sur les lèvres, Valkyrur m’adressa ces derniers mots…

« Rappelle-toi…notre promesse…Karriurh»

Grimaçant elle se redressa péniblement…Et me sourit…

*La bataille dans la Vallée des Héros vit la fin du clan Fenrir.
Les représentants étaient une sœur et deux frères :
L’un gît aujourd’hui sur la pierre, les autres non jamais étaient retrouvés… *




----------------------------------------------------------------------------------------

« La raison pour laquelle je garde encore espoir et que je ne veux point voir la mort »

Ploc…

Une goutte d’eau tomba encore.

Depuis combien de temps était il là, il ne le comptait plus déjà, que ce soit les gouttes ou les jours….

La faible lumière que dégageait se brasier lui rappelait son dernier jour avec elle…
Mais personne aujourd’hui ne sera la pour lui réchauffer son cœur…

Récitant une prière, comme on lui avait appris, il ferma les yeux…

Karriurh réfléchit alors à son avenir. En réalité, il cherchait une échappatoire à cette vie de solitude…
Son cœur commença de battre de plus en plus fort, de plus en plus vite.

Son corps était parcouru de tremblement, et cela ne semblait pas ce calmer.

Une image vint à lui, ces deux grandes pupilles noires qui le dévisageaient n’avaient pas changé…
Il se dressait devant lui passablement mal à l’aise, tenant dans chaque main un morceau de son avenir….

Une pierre grise ou la face d’un dieu était représentée, une clé argentée…

Karriurh avait du mal a trouvait son choix, fermant les yeux pour réfléchir, il repris conscience dans cette grotte.

A chaque nouvelle tentative, il se retrouvait en face de cette enfant, en face de lui-même.

Souhaitait t-il retourné chez les siens… ou partir cherchant une seconde vie… voilà la signification de se songe…
Le choix se résolu rapidement, et sans hésitation… la clé, la liberté et le renouveau…


Aider les autres, apporter son soutien… Ne plus se surchargé des responsabilités…. Voilà la liberté…

Ramassant ce qui pouvait être viable, il quitta cet antre pour se diriger vers la civilisation…

Une soif d’apprentissage, et une nouvelle flamme s’ouvrirent à lui, le type de personne qu’il souhaitait être était mal vu par certain prêtre mais qu’importe, bientôt il pourra devenir le pilier de compagnon d’arme… Un Warcryer…

Mais avant un bon bain et de nouveaux vêtements serait des plus enviables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[BG] Karriurh
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phénix :: La Vie de Phénix :: Bibliothèque-
Sauter vers: