Phénix

Vous êtes sur le forum du serveur Phénix dédié à Lineage 2. Bienvenue à vous Invité, le staff espère que vous passerez de longues heures à vous amuser avec nous.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherArmurerieStaffMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [BG] - Mortimus - / L'arpette

Aller en bas 
AuteurMessage
Nunna

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 30
Localisation : Buc (78)
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: [BG] - Mortimus - / L'arpette   Lun 24 Déc - 0:02

ENTRANCE

Le jeune garçon se dirigeait vers la ferme des sources chaudes, accompagné de son maître de sorcellerie. Il était toujours souriant, le teint clair et les pommettes
rosies par les vapeurs qui jaillissaient des sources. S'avançant d'un pas sur vers le fermier, il demanda de sa voie d'adolescent:

"Pourquoi tu nous à fait v'nir brave paysan ? "
Le fermier s'empresse de répondre que sa dernière brebis venais de mourir et qu'il cherchait quelques enchanteurs qui puisse la ressuciter.
A la suite de ces courtes paroles, tous trois entrèrent dans un enclos ou paraissait sur un petit tas de paille le pauvre animal meurtri.
Mortimus, puisque tel était le nom du jeune sorcier serre dans sa main son bâton de mage avec ardeur et se met a sautiller d'excitation dans l'attente d'un signe de son formateur.
Le grand mage le fixe du regard et acquiesce de la tète. A cet instant, le jeune garçon, saisi d'impatience s'approche de la brebis et dans la précipitation, brandit son bâton en sa direction.
Après quelques temps à réciter des paroles lugubres, une lueur verdâtre apparait autour de la défunte bête, son poil blanc reflétant les rayons du soleil se met a noircir, son fin et doux
museau s'allonge et y paraissent quelques vilaines pustules. Ses gros yeux jaunissent et quatre grosses cornes difformes viennent à lui poussent sur des zones différentes de la tète. La brebis
reste inerte. Le grand mage claque des doigts et jette un sortilège pour aider son élève et quelques instant plus tard, la brebis s'élève sur ses cannes tremblotantes. Pour ainsi dire, la jolie petite brebis défunte est désormais un hideux monstre puant bel et bien en vie.
Un éclat de rire exagéré explose, ce fut celui de son maître qui à cette occasion, ne manquait pas de se moquer de son élève.


-Disciple Mortimus, cela ne m'étonne pas de toi, tu n'es point fait pour devenir guérisseur, te dit-je. Ton esprit est bien trop félon et farfelus, je te formerais donc comme Nécromancier..Mais
sache qu'a la fin de ton apprentissage tu devras acquérir de nouveaux savoir par toi même.
-Ah? j'me savais pas comme ca, noble maitre. Un Nécromancier.. un nécromancier

Il pose la main sur son menton pris dans une profonde réflexion, puis il se répète a voix basse
-Un Nécrrrrrrrrrrrrrrrrrooooooooooooooooancier.Soudain il prend un air idiot puis répond naturellement
- Boa quelque soit le romancier , faudra d'abord m'apprendre à écrire..
puis il se met a bougonner
un deuxième éclat de rire résonne dans toute la ferme

- Que tu es sot et mal éduqué mon petit disciple.Je voit bien que tu n'es point issue comme moi de famille noble. Parlons sérieusement, pour tout te dire, un Nécromancier est un puissant sorcier qui par ses pouvoirs, peut rendre vie aux mort. Mais n'oublie jamais, que seul un prêtre peut rendre son âme à un défunt. Or les sentiments, le caractère et les souvenirs que possèdent un vivant s'échappent avec son âme, ne
laissant à son corp que les instincts les plus primaires. Mais ne te fait aucun soucis, avec mon entraînement, ta magie te servira aussi à contrôler les morts.


L'étudiant reste de glace, il fait les yeux rond, laissant derrière lui l'objet de son oeuvre décharnée poursuivre en chasse le pauvre fermier.
........

CHAPTER 1

Quelques saisons plus tard, le soleil brille fort de bon matin, quand Mortimus s'entraîne dans une clairière, prenoncant de tout cotés ses formules, envoyant à droite et à gauche nombreuse sphères énergétiques à l'aura bleu flamboyante. Les écorces des arbres explosent dans un bruit de craquement sous la lourde frappe des sortilèges. Quand soudain, un vieux chêne se sépare en deux grands tronçons, laissant sortir de l'intérieur, un squelette aux os étincelant de couleur vermeil. Celui ci tient en sa main un glaive dont la lame est ébréchée et dans l'autre main un vieux bouclier aux armatures rouillées. Sans laisser a l'apprenti insouciant du danger, le temps
d'entamer les présentation, le squelette s'élance d'un bond sur le mage, le glaive brandit vers les cieux...
Mortimus instinctivement lance un sort basique de protection et fait apparaître entre eux deux, une gros barrière d'énergie aux aura violacées qui au moment de son apparition, bloqua net l'arme de l'ennemi.
Le choc fut si violent qu'il engendra de puissante vibrations, entraînant le mage à lâcher son arme. Mortimus, par prudence laisse son regard porté sur l'assaillant et cherche son arme en tâtonnant le sol de sa main.
Après avoir sentit la texture du bois sous sa main, il sourit et lance des injures à la créature.

- Pauvre sac d'os, je te plein, car il va falloir un génie de prêtre pour te ressusiter après que j'ai donné tes cendre aux mandragores en guise d'engrais, puis de les avoir fait desséchée en pissant dessus !! MUAHAHAHAH !

Mortimus explosait d'un fou rire, dans l'exces de fierté que lui avait procuré sa réplique. D'un coup il brandit sa main vers le monstre et ... il ne fallut qu'un laps de temps avant qu'il ne se rende compte que ce qu'il tenait en sa main, n'était en réalité, qu'un vulgaire bout de bois qu'il avait confondu avec son arme. Si ridicule qu'il se sentit, il laissa s'échapper un Léger :
" Oh oh.." en attendant le coup de grâce.
On entend des applaudissements, le bras du squelette reste figé, c'est à n'y rien comprendre. Lentement, la créature s'efface, comme cristaux de neige qui au vent s'envolent.


- Bravo à toi Mortimus, mon disciple !
résonnait la voie de l'enseignant, perché dans un arbre.
-Tu t'es bien défendus. Mais sache reconnaître ton arme d'un élément incongru la prochaine fois. Je considère que tu as réussi cet examen. Ma formation s'achève donc ici. Malgré que tu es loin d'avoir été mon meilleur élève tu es celui qui m'a le plus amusé. Je t'offre donc une tunique de soie noire conçut spécialement pour les sorciers.
Mortimus prend un air blasé et récupère du bout de sa branche de chêne la tunique que son maître fit tombé a terre.
- Vous z'avez pas du bleu? dit t il en ricanant. En tout cas, merci bien Maître pour votre entraînement. Mais je deviendrais le plus fort des sorciers, et j'arriverais un jours à réaliser mon but !
Celui qu'aucun nécromancier n'a jamais put réaliser. RENDRE UNE ÂME A UN DÉFUNT !

Le formateur sourit puis invite le jeune garçons à l'auberge pour prendre un bon repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[BG] - Mortimus - / L'arpette
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phénix :: La Vie de Phénix :: Bibliothèque-
Sauter vers: