Phénix

Vous êtes sur le forum du serveur Phénix dédié à Lineage 2. Bienvenue à vous Invité, le staff espère que vous passerez de longues heures à vous amuser avec nous.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherArmurerieStaffMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [BG] Laian

Aller en bas 
AuteurMessage
MysterCrow
Animateur
avatar

Nombre de messages : 437
Localisation : Une branche quelconque...
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: [BG] Laian   Ven 26 Oct - 12:11

La chambre est bercée de la lueur vacillante des chandelles
dont la flamme se meurt. C’était une petite pièce qui aurait été sans doute
accueillante durant une belle journée d’été, ses vitraux donnant sur une plaine
verdoyante mais en cette nuit étouffante, elle prenait une allure inquiétante.


Dans le lit faisant face à une porte, une femme bougeait
tant bien que mal… Ses draps se teintant lentement d’une couleur de jais, sous
la lueur lunaire. Elle mourait. Et devant elle, une ombre la regardait,
silencieuse, essuyant une lame aiguisée dont s’écoulait doucement quelques
petites gouttes de son sang.





« Pourquoi ? ». Cette question quitta ses
lèvres, presque inaudible. Son souffle lui manquait tandis que son corps
perdait toute sa force. Il l’avait frappée à la poitrine avec tant de force…
Tant de précision.


Au fond elle savait pourquoi cela lui arrivait… Mais
était-ce vraiment un traitement à la hauteur de ses actes ? L’avait-elle
vraiment mérité ?





Tandis que l’être à l’allure à la fois si gracieuse et masculine
passait une étoffe qu’elle utilisait jadis pour faire sa vaisselle sur l’arme
du crime, sa voix douce mais teintée d’ironie s’éleva :





« Pour rien. Pour de l’argent et peut-être quelques
informations, rien d’autre… Vous ne méritez pas ce qui vous arrive. »





Comment osait-il en rajouter ? Etait-il cruel à ce
point, l’être qui lui ôtait la vie ? Sans répondre à ses interrogations,
le tueur vint jusqu’aux fenêtres et les ouvrit. L’air froid nocturne envahit
instantanément la chambre. Mais cette froidure provenait-elle seulement de
l’extérieur ?...





« J’ai si froid…





– Vous vous videz de votre sang… C’est une
sensation tout à fait normale…





L’assassin se tourna alors vers elle. Un drow… Sur son
visage était appliqué un masque de pierre noire… Là où devait se trouver l’œil,
une fine couche d’or prenait place, semblant la percer à jour. Ce masque ne
couvrait pas la bouche de l’elfe noir qui s’étirait en un fin sourire.





Elle aurait dû trouver ce sourire abject. Se riait-il de sa
mort ? Non… Elle y lisait aussi de la fatigue et de la tristesse… Beaucoup
de choses en une mimique si légère.


Qui était-il ? Elle aurait voulu savoir. Mais elle ne
pouvait plus parler. La chambre se faisait plus sombre à ses yeux… De plus en
plus sombre.


Ses doigts ? Elle ne les sentait plus. En sa poitrine,
elle ressentait un vide saisissant, effrayant, laissé par la lame froide d’un
être qui ne lui voulait aucun mal, quelques jours auparavant… Un être qui
l’avait tué sans savoir qui elle était…





« J… J’étais Ophala Luyudryn, fille de marchand…
négociante. Et t… ? »





L’assassin ne répondit rien. Mais il l’observa, apparemment
impressionné qu’elle ait encore pu parler. Un silence lourd s’installa entre
eux. Et il ne restait plus que quelques instants à Ophala, elle le savait. Son
attention s’effritait peu à peu… Elle ne voyait plus que l’elfe noir… Le reste
n’était plus que ténèbres…


Il retira alors son masque…





« Toi ?... »





Elle ne voyait plus rien. Il avait disparu à ses yeux et
cette fois le souffle ne venait plus. Non ! Non ! Elle était si
jeune !


Nouvelle sensation de froid… Elle est si légère à présent.
Elle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MysterCrow
Animateur
avatar

Nombre de messages : 437
Localisation : Une branche quelconque...
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: [BG] Laian   Ven 26 Oct - 12:12

Giran, une nuit d’hiver… Toutes les familles respectables sont rentrées se reposer d’une dure journée de labeur. Pourtant, malgré la neige, le froid et l’ombre, la cité s’anime toujours de sombres activités.
C’est dans l’une de ses ruelles qu’il leur avait donné rendez-vous. Le chef de gang porta son attention sur ses trois sbires emmitouflés dans de larges vêtements de peaux. Cela faisait si longtemps… Une rumeur disait qu’il s’était rangé, une autre parlait de lui comme d’un homme mort. Certains petits malins disaient qu’il était passé ad patres pour avoir tenté de se ranger… Mais c’était faux. Malgré ses belles manières, c’était un caractériel celui-là. Il avait saigné à mort toute une bande de tire-laines une nuit parce qu’un membre de l’élite du grand manitou de la mafia adenienne l’avait fait passer pour un amateur.

Le bon temps quoi… Un vrai héros quant au sadisme selon les uns, un lâche selon d’autres. Mais au final, que savait-on de lui ? Et qui pouvait lui faire confiance ?

« Jimmy ! Y a un type qui s’approche ! » Fit le plus costauds de sa garde, un demi-orc.
Le vieil humain plissa les yeux en regardant l’ombre approcher, se familiarisant aisément à la pénombre pour deviner une silhouette elfique. Grattant nerveusement une vieille balafre qui siégeait depuis dix ans sur son visage borgne, Jimmy leva la main en signe d’apaisement pour sa petite troupe. A tous les coups c’était lui…

Il portait des vêtements pauvres mais sombres et un égorgeoir ayant déjà servi. Ce n’était pas le top du top pour une légende de la rue. Thieffelin qu’il s’y faisait appeler entre autre… Jimmy se souvenait même l’avoir entendu qu’il utilisait ce nom par pure nostalgie. Quelques longues secondes de silence passèrent et l’elfe noir fut devant eux. Il portait un masque noir, doré là où aurait du se trouver ses yeux bleus dont la femme de Jimmy parlait jadis ce qui avait pour but de le faire grogner. Ce n’était pas plus mal qu’il les cache, ses yeux. Il les aurait bien crevés. « A tous les coups il a osé y toucher… » Grommela-t-il tout bas ce qui eut pour effet de faire apparaître un sourire fixe sur le visage du nouvel arrivant.
Jimmy s’éclaircit alors la gorge et prit une allure hautaine de circonstance…

« Tu en as du culot de te ramener sur les terres des Lames Rieuses, Thief.
– Ha elles sont rieuses maintenant ? Rétorqua le drow. La dernière fois que je suis venu, elles pleurnichaient…
– S’te plait me force pas à être violent.
– Du calme, Jim, du calme… Je ne suis pas venu pour faire un massacre, ce n’est pas mon genre.
– Dernière nouvelle. Dit Jimmy du tac-au-tac.

L’elfe noir émit un petit rire. Les sbires gardèrent un visage de marbre mais émirent un frisson… C’est vrai qu’il faisait plus froid que ce qu’ils pensaient, l’hiver était rude cette année.

– C’est bon de revoir les vieilles connaissances, surtout quand on a perdu la main.
– Invitation à t’attaquer ?
– Pas vraiment, je veux rencontrer Wil.

Instantanément, Jimmy fronça les sourcils. Wyu Lyneyl était un des plus grands saigneurs du crime… Sans mauvais jeu de mot. Il n’hésitait pas à s’en prendre à des membres de la famille si cela pouvait lui rapporter de l’argent sans compromettre le commerce… Cela lui avait valu une place haute au sein du commerce de l’ombre d’Aden.
Ce choix du drow n’était pas sans objet… Jimmy en savait des choses, les années s’accumulant. La légende de Thiefelin ne s’était pas construite d’elle-même. On raconte que le jeune Thief avait suivi des cours de la part de Wil lui-même !

Jimmy resta pensif un moment… Que s’était-il bien passé durant les années mortes, il y a vingt ans pour que ce bon vieux drow qu’il détestait et admirait en même temps ait de nouveau besoin de l’aide du grand Wyu Lyneyl ? Le mystère resterait entier. Une fois ce nom évoqué, l’heure n’était plus à la rigolade.

– Quel est ton but ?
– Aider le marché nocturne à faire du profit voyons…

Personne n’y croirait un seul instant mais la coutume était respectée. Le vieil humain rangea enfin son couteau au ceinturon et serra la main du drow masqué.
En réponse, celui-ci retira la céramique de son visage.

Effectivement, il avait de beaux yeux bleus. « Peuh ! Le seul truc qu’il avait de beau, aucune raison pour que ma femme y ait touché ! » Se dit Jimmy.

La nuit fut florissante pour de nombreuses personnes cette nuit-là… Parmi les criminels de Giran, il se disait que Wyu avait accepté avec joie la requête de Thiefelin, en souvenir du bon vieux temps, lui administrant un entrainement tel qu’il égalerait de nouveau les célèbres Marcheurs de l’Ombre. Il fut admis aussi que Thiefelin prenait un nouveau pseudonyme. Il deviendrait Laian.

Mais aux yeux des habitants, une chose était certaine. Cette nuit fut une des plus sanglantes de toute l’année…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[BG] Laian
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phénix :: La Vie de Phénix :: Bibliothèque-
Sauter vers: