Phénix

Vous êtes sur le forum du serveur Phénix dédié à Lineage 2. Bienvenue à vous Invité, le staff espère que vous passerez de longues heures à vous amuser avec nous.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherArmurerieStaffMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [BG] Niniel [Décédée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nyx
..:: Admin Fondatrice ::..
avatar

Nombre de messages : 1105
Age : 30
Localisation : Quelque part entre les cendres et le feu...
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: [BG] Niniel [Décédée]   Jeu 9 Aoû - 20:00

La procession est longue. Les pas, tous silencieux malgré les feuilles mortes recouvrant le sol de la forêt, marchent à l’unisson. Au loin, un éclat brillant comme du cristal est encore visible au milieu des hauts arbres. Les capes grises flottent dans le vent. Les capuches cachent les visages. Le cortège suit quelque chose...encore trop loin pour le voir... Le ruisseau semble amener les murmures. Une litanie, un chant funeste mais tellement beau peu s'entendre dans le funèbre convoi. En queue de procession, quelques elfes armés, guettant la forêt malgré l'amertume sur leur visage. Leur lassitude est évidente, ainsi que leur tristesse...
Des éclats de miroir, minuscules fragments, suivent le chemin emprunté. A y voir de plus près, ce sont même ces fragments qui le tracent. Ce ne sont pas des miroirs...ce sont des larmes. Elle est en tête entourée par deux autres personnes plus grandes. Elle a l'air si jeune...et pourtant pas pour un humain. Mais elle l'est tellement, dans sa tête et dans son coeur...Les miroirs naissent à ses yeux et s'en vont mourir à ses pieds dans la boue de la forêt... Pourquoi pleure-t-elle la Fille aux larmes ?



Niniel...



Elle pleure comme elle n’a jamais pleurée. Elle est encore jeune pour son peuple mais elle en a déjà trop vu. Elle se rappelle…

Tu ne m’oublieras jamais ?

Jamais…

Tu me le promets Vhaid ?

Promis Daedîn…

L’elfe à la peau sombre lui déposa un baiser sur le front. Il fallait qu’il reparte…


Un cri…déchirant…et des larmes, trop de larmes…


Elle s’avance vers le lac. Tous les regards sont rivés sur elle. Dans sa main, une fleur blanche. Elle lève le bras et murmure…


Puisse Eva t’accueillir et Einhasad t’éclairer de toute sa lumière dans le royaume de l’au-delà.

La fleur tombe lentement dans l’eau, créant à peine quelques ondes sur la surface de saphir.

La litanie sacrée reprend alors, apportant la grâce au défunt.



Daedîn Elendûr…


Pourquoi !!! Tu n’avais pas le droit !!!

Le drow recule sous les coups pourtant bien faible de la jeune elfe. Il l’a fait parce que c’était son devoir, son métier…et que son peuple le lui avait demandé…

Tu n’avais pas le droit de le tuer lui ! Pourquoi a-t-il fallu que… Je te haïs !!!

Daedîn…je…

Tais-toi !!!

La rage de l’elfe était bien trop forte, sa douleur bien trop profonde. Le drow ne résista pas et fini par céder sous les sortilèges basique de Daedîn…


Elle regarde la fleur emportée par le courant. Sa mère et sa sœur font de même, suivi bientôt par tous les elfes de la procession. Elle reprend seule le chemin du retour. Elle ne veut plus pleurer. Elle entend murmurer ceux qui la regardent…



Niniel…



Mon frère…mon cher frère…

Elle serre contre elle le corps encore sanglant et dépose un baiser salé sur les lèvres du mort. Sa propre chair, son amour de frère… Un cœur pour un cœur…

Ses yeux étaient maintenant de la couleur des larmes, à tout jamais comme le nom qui lui était à présent destiné. Jamais plus aucune larme ne coulerait se jurait-elle, mais jamais plus non plus elle ne pourrait revoir la couleur de ses yeux…

_________________
Quand tu entends les corbeaux, allonges toi sur le lit de la Mort car elle sera douce...


Dernière édition par Nyx le Mer 23 Avr - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phenix.keuf.net
Nyx
..:: Admin Fondatrice ::..
avatar

Nombre de messages : 1105
Age : 30
Localisation : Quelque part entre les cendres et le feu...
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: [BG] Niniel [Décédée]   Jeu 9 Aoû - 20:01

Ma douce Daedîn

Je sais que tu n’as pas du comprendre ce que j’ai fais. Je sais que tu ne me pardonneras sans doute jamais mais je n’avais pas le choix. Désobéir une fois de plus à mes supérieurs signait notre arrêt de mort, pas seulement le mien.

Je suis terriblement honteux et désolé de ce que j’ai fait Daedîn, même si ces excuses semblent bien faibles comparées à mes actes. Je savais en plus l’amour que tu portais à ton frère, et que tu portes encore à ta sœur et ta mère.

Normalement dans ce contrat, je devais aussi te tuer. Je crois qu’ils ont eu des doutes sur nos « liens » et qu’ils ont voulu y mettre un terme. J’espère pouvoir leur faire croire que je n’ai pas pu te tuer pour je ne sais encore quelle raison. Au pire, je serais mis à mort pour insubordination envers la Valsharess elle-même. Je t’ai déjà expliqué comme elle était haut placée… Au mieux, ils découvriront sans doute la supercherie et m’exileront du village. Dans ce cas, je t’attendrais Daedîn. Près de notre cascade.

J’attendrais le temps qu’il faudra. Tu me manques déjà douce elfe.

J’ai hâte que nous soyons enfin réuni.

Usstan ssinssrigg dos.


Vhaid.





*La lettre se froissa entre ses doigts tremblants. Elle posa son regard sur le corps du drow qu’elle venait d’abattre. Elle l’avait découvert trop tôt, bien trop tôt… Tous ses rêves s’étaient brisés en quelques secondes à peine… Des milliers d’images dans la tête, des milliers de douleurs dans le cœur, elle ne pu se rendre à l’évidence du drame qui avait été engendré…*

Il…il n’a écrit cette lettre que pour me mettre le doute… Il ne m’a jamais aimé… Ce n’était que de la manipulation ! Ils ne sont capables que de ça ! Assassin !

*Les larmes ne s’étaient pas arrêtées de couler, tachant aussi l’écriture du drow. L’elfe étant incapable d’assimiler de si grandes pertes en même temps trouvait un palliatif dans la haine qu’elle vouait à présent aux elfes noirs. Elle ne les aimait déjà pas beaucoup, étant donné la guérilla qui sévissait dans leurs villages mais cet acte de son amour lui avait fait signer un pacte de vengeance. Les proches de la famille avaient fini par la découvrir au milieu des deux cadavres tendis qu’elle pleurait sur le corps ensanglanté de son frère. Elle fût connu dans le village pour avoir tuer cet assassin et pris le nom de Niniel suite à cette nuit funeste. Elle passa encore plusieurs dizaines d’années dans son village, mûrissant plus rapidement que les autres elfes de son âge. Puis elle fini par partir, dans le but de mener une croisade contre le peuple des elfes noirs…*

_________________
Quand tu entends les corbeaux, allonges toi sur le lit de la Mort car elle sera douce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phenix.keuf.net
Nyx
..:: Admin Fondatrice ::..
avatar

Nombre de messages : 1105
Age : 30
Localisation : Quelque part entre les cendres et le feu...
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: [BG] Niniel [Décédée]   Jeu 9 Aoû - 20:01

Ma sœur,

Notre village sera fier de moi. Comme prévu, je suis parvenue à réunir quelque uns de nos frères pour combattre les elfes noirs. La tâche fût ardue et un peu plus longue que je ne l’espérais. J’ai aussi eu quelques contretemps. Nous sommes pour l’instant quatre, mais le recrutement est loin d’être fini. J’ai même débusqué un de nos frères qui osait prier Shilen.
Shiria, Abalam, Oropher et moi allons tenter de faire des raids chez les traîtres. J’ai appris qu’une elfe noire qui se fait nommer Valsharess s’est emparé d’un château au Nord. Je ne sais pas si son nom a quelque chose à voir avec son grade. Peut-être est-elle une reine déchue…
J’envois une lettre à mère afin qu’elle influence le conseil. Il nous faut un abri afin de nous réunir et de monter nos plans. J’ai suggérée le château d’Innadril qui est actuellement utilisé juste pour les recherches magiques de certains de nos anciens frères. Si je parviens à l’obtenir, nous devrions avoir les subventions nécessaires pour nous armer contre les traîtres.

Je crois que j’ai a peu près tout dit sur le Leithian Einhasad* et sur son devoir. Ma sœur, je suis désolée, mais je n’ai pas su t’écouter.
La haine que je voue à ces traîtres m’a grandement aveuglée et j’ai eu beaucoup de problèmes. J’espère que tout finira par s’arranger. Cependant, je ne pourrais pas revenir vous voir avant de longs mois sans doute. Peut-être quelques années.
Rappelle à mère combien elle me manque et toi aussi ma sœur.

Ónen i-Estel Gwador, ú-chebin estel anim**

*L’elfe signe la lettre puis y pose son sceau, la lettre L en elfique. Elle s’était bien gardée de parler de ces fameux contretemps. Dont le fait d’être devenu un être de la nuit, plus ou moins de son plein grés, et d’avoir trahit les siens en faisant quelque chose qui lui était strictement interdit…

Elle ne pensait qu’à lui et qu’à son père depuis son arrivée à Gludio. Cela ne lui sortait pas de la tête et seul les préparatifs du clan lui accordaient un peu de repos. Elle avait rencontré ses membres au cours de ses voyages. Elle était devenue vampire seulement quelques jours avant. Et elle avait même assisté au mariage de Shiria et d’Abalam en tant que tel, sans pour autant qu’ils s’en rendent compte…
Elle avait eu une chance énorme, ou peut-être une intuition utile, car avant de revoir son père vampirique, elle avait profité au maximum du levé et du couché du soleil. L’étreinte fût longue… non pas douloureuse mais plutôt agréable… Qui aurait cru que c’était si bon de mourir ?

Elle avait aussi été sauvée par celui qui hantait son cœur… Ils ne s’entendaient pourtant pas bien, mais peut-être leur différence avait-elle fini par les rapprocher. Voilà qu’elle avait partagé sa couche…Et même plus…

L’elfe passe une main sur son ventre, se remémorant ses instants en rougissant légèrement. Si cela se savait…*


*(Délivrance d'Einhasad)

**(J’ai donné l’Espoir aux Frères, je n’ai pas gardé d’espoir pour moi-même)

_________________
Quand tu entends les corbeaux, allonges toi sur le lit de la Mort car elle sera douce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phenix.keuf.net
Nyx
..:: Admin Fondatrice ::..
avatar

Nombre de messages : 1105
Age : 30
Localisation : Quelque part entre les cendres et le feu...
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: [BG] Niniel [Décédée]   Jeu 9 Aoû - 20:23

La discussion avec le drow avait pris fin dans la forêt, peu après qu’ils ai senti tout deux une présence étrangère qui devait sans doute être un peu trop curieuse…
Elle ne s’en alla pas tout de suite, et resta quelque temps afin d’écouter ce qui se disait. Les quelques paroles qui furent échangées entre l’espionne et le drow, et que Niniel pu percevoir la fit frémir. Ce n’était pourtant rien d’important…

Voulant s’enlever cela de la tête et voulant en savoir plus sur ses nouvelles questions, elle repris la route pour la ville de Giran et revient dans une certaine impasse où trônait une vieille bâtisse. Les douleurs cuisantes qui l’envahissaient à présent toute les nuits devenaient dangereuses. Elles affaiblissaient l’elfe et elles arrivaient souvent à de mauvais moment. Elle avait cependant réussi à s’en servir pour se nourrir, faignant auprès des prêtres d’être malade avant de les mordre lorsque l’un d’eu se penchait sur elle pour l’examiner…
Mais son corps était mort…ou du moins en parti. Elle ne comprenait pas la cause de ces douleurs et cela lui faisait peur.

Un vieil elfe ouvrit. A sa posture, il devait être de sang noble. Et a ses habits, sans doute un mage ou un ancien dirigeant… L’elfette s’inclina profondément et attendis que le mentor lui fasse signe d’entrer.
Elle s’exécuta en vérifiant que personne ne la voyait et il referma la porte derrière elle.


Edlenn…J’ai grand besoin de vos conseils…

Tiens donc ? Je croyais que ton village n’avait que faire d’un pauvre fou près à sacrifier un peu de sa dignité…

Pardonnez moi…je sais que le passé ne s’efface pas ainsi…mais c’est pour l’avenir que j’ai besoin de vous…

Le vieil elfe fini par s’asseoir et présenta un siège à Niniel. Il écouta ses questions qui semblaient étranges. Après quelques longues minutes de monologue et d’examen, la jeune elfe écouta les conseils de l’ancien. Celui-ci lui révéla ce qui pouvait être la source de tous ces maux…

De l’extérieur, on pouvait entendre soudain quelqu’un tomber sur le sol de la bâtisse…

_________________
Quand tu entends les corbeaux, allonges toi sur le lit de la Mort car elle sera douce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phenix.keuf.net
Nyx
..:: Admin Fondatrice ::..
avatar

Nombre de messages : 1105
Age : 30
Localisation : Quelque part entre les cendres et le feu...
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: [BG] Niniel [Décédée]   Jeu 27 Sep - 13:00

L’elfe regardait la mer, adossée à un arbre dont les racines touchaient l’eau. Il y a quelques jours elle avait annoncée la vérité à son amant. Il était arrivé au bon moment tendis que Niniel, perdue, ne savait plus quoi faire. Il lui remonta le moral et réussi à la convaincre de garder l’enfant qui grandissait à présent dans son ventre froid. Elle avait été soulagée par la réaction de l’elfe noir. D’abord ébahit, il avait fini par prouver à Niniel que son amour était sincère. Tout les deux passèrent de longues heures à parler et firent des projets d’avenir.

Elle allait quitter son clan après avoir trouvé un remplaçant pour son rôle et tous deux trouveraient un endroit à l’abri pour passer leur vie future. Elle lui avait également fait promettre de ne plus courir après les jupons de toutes les créatures féminines qui passaient… Quant à lui, il se promit de tenter de trouver un remède au mal qui les rongeait afin de pouvoir vivre une vie « normale ».

Pendant plusieurs semaines Niniel qui était à présent beaucoup plus apaisée, repris goût à la chasse. Elle n’avait plus de mal à se nourrir et elle avait même appris à voler à ses victimes afin de se constituer une réserve d’or pour acheter une maison. Elle était encore loin d’avoir le compte mais ne doutait pas du savoir faire du drow qui partageait sa vie.
Quelques fois, elle l’observait au loin pour éviter de courir le risque d’être vue avec lui. Personne ne devait savoir. Ca aurait été trop dangereux pour les deux…

_________________
Quand tu entends les corbeaux, allonges toi sur le lit de la Mort car elle sera douce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phenix.keuf.net
Nyx
..:: Admin Fondatrice ::..
avatar

Nombre de messages : 1105
Age : 30
Localisation : Quelque part entre les cendres et le feu...
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: [BG] Niniel [Décédée]   Jeu 27 Sep - 13:40

*L’elfe ouvrit les yeux lentement. Elle ne savait pas si elle y était parvenu car l’obscurité qui l’entourait était toujours la même. Une douleur sourde l’envahissait lentement. Elle se propageait de ses poignets enchaînés, de son cou et de ses chevilles. Enchaînée ? Pourquoi…*

Elle fouillait dans sa mémoire et se rappellait… Elle regardait son amant s’éloigner avec un sourire. Il ne l’avait pas vu, encore une fois, mais elle lui avait laissé un message dans la poche de son veston.


Mon amour,

Cela fait maintenant plusieurs mois que nous ne nous sommes vus. C’est peut-être mieux ainsi. J’ai quelque peu changé et ça va commencer à se voir. Pour l’instant je n’ai aucun mal à subvenir a mes besoins bien que ma « faim » soit assez dévorante.
J’espère que nous pourront nous revoir bientôt. Je serais vers Dion pendant quelques jours. Peut-être pourras-tu me retrouver là-bas une nuit ? Je ne partirais pas de la ville, je t’attendrais.

Usstan ssinssrigg dos.

Après lui avoir glissé le mot dans la poche le plus furtivement possible, elle était parti voir la Gardienne des Portes. Baillant, celle-ci ne lui fit même pas payer la téléportation et elle se retrouva à Dion.

Elle se paya une chambre pour la journée et s’endormi paisiblement. Une fois le soleil couché, elle repris sa vie nocturne sans préoccupation.


*L’elfe frissonne. Elle n’aurait jamais du…*


Elle marchait dans l’herbe pour se rendre chez un marchand. Ces proies étaient facile car trop attirées par l’or. Cependant, une quinte de toux reteint son attention. Elle tourna la tête et aperçue un drow dans une armure de belle facture. Il portait une dague à sa ceinture. Le drow était sans conteste plus puissant que Niniel, elle n’en doutait pas. Mais son haleine sentait l’alcool et de toute façon, elle ne jouerait pas au jeu du plus fort. Cette fois, elle irait tout en finesse. Et du sang elfique serait pour elle un vrai festin après des jours de chasse d’humains.

Elle marcha vers lui et il la remarqua. Il se releva et lui adressa la parole. Elle ne fit d’abord que le fixer. C’était un tueur d’elfe. Cela se voyait à son regard, à son ton hautain, à sa façon de se tenir… Ils finirent par discuter. Il la cherchait, sans aucun doute. Il lui aurai suffit de peu pour la tuer. Mais Niniel décida d’user d’autre chose. Après une invitation à goûter son sang, le drow ne pu réagir lorsque Niniel lui perça la carotide. Il sombra tout de suite dans les bras de l’elfe, pris par l’extase du baiser vampirique. Une fois avoir bu quelques bonnes gorgées, elle le repoussa en riant. Il s’était fait avoir si facilement…Peut-être trop. Le regard du drow changea. Il fixa l’elfe comme un tas de viande à l’odeur alléchante. Peut-être avait-il vu, ou compris, mais il se servit du sang pour s’approcher de nouveau d’elle. Niniel se mit sur ses gardes. Elle savait l’envie qu’elle éprouvait de boire à nouveau, et cela était dangereux. La violente réaction à la morsure semblait avoir rendu le drow accroc. C’était un risque que craignait souvent l’elfette…
Il fini par l’avoir. Elle le mordit à nouveau et il rapprocha son corps du sien. Elle était en transe et ne remarqua pas spécialement que l’elfe noir profitait déjà d’elle comme si elle était de sa race. Au bout d’un moment elle parvint à reprendre ses esprits. Elle était perdue par la manipulation du drow et se rhabilla sans attendre. Elle voulu partir mais il lui attrapa le bras. Il semblait de plus en plus fou… Il lui parla de la fondation d’un clan regroupant tous les rejetés, les blasés… Elle ne comprenait pas ce qui pouvait le motiver a lui parler de cela. Il plaça la main sur le ventre de l’elfe et lui murmura qu’il ferait un meilleur père. Qu’il était le drow le plus puissant du continent et qu’il pourrait lui apporter tout ce dont elle avait besoin. Niniel s’en fichait éperdument et lui fit savoir mais cela ne semblait pas le décourager. Il lui proposa de rester cette nuit avec lui, ce qu’elle refusa. Il continua ses propositions en augmentant le nombre de jour. Elle eu beau dire non, il la poursuivit encore sur plusieurs dizaines de mètres. Il sortit sa dague. Niniel analysa rapidement la situation. Elle n’avait aucune chance de l’avoir mais elle devait tout de même tout tenter, pour elle et son enfant… Elle refusa une dernière fois et le combat commença. En deux coups de dague s’en était fini. L’elfe sombrait, inconsciente…

*Elle essaya de bouger lentement ses bras. Les chaînes étaient trop serrées. Elle ne pouvait se relever. De toute façon elle n’en avait pas encore la force… Elle ne sentait pas le tissu de sa robe mais celui d'un drap de soie. Elle était allongée dans un lit assez grand. Des odeurs acres lui prenaient les sens. Un mal de crâne épouvantable lui faisait perdre la notion de la réalité. Elle résistait pour l’instant, mes les drogues qui étouffaient la pièce finiraient par avoir raison de son esprit. Elle avait l’impression qu’on l’observait…*

_________________
Quand tu entends les corbeaux, allonges toi sur le lit de la Mort car elle sera douce...


Dernière édition par le Ven 19 Oct - 11:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phenix.keuf.net
Nyx
..:: Admin Fondatrice ::..
avatar

Nombre de messages : 1105
Age : 30
Localisation : Quelque part entre les cendres et le feu...
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: [BG] Niniel [Décédée]   Ven 5 Oct - 13:01


*L'elfe sentait contre elle la peau de l'homme allongé à ses côtés. Elle restait tétannisée de terreur et de colère mais l'air ambiant lui rendait l'esprit flou. Elle entendit l'homme parler...Il avait une voix grave mais agréable. Il l'appella "mon amour"...
L'espace d'un instant l'espoir l'avait envahie. Elle posa une seule question, tremblante de tout son corps*

- N-Naial ?

*Il la détrompa. Il n'était pas Naial et loin de là. Il lui dit que Naial l'avait simplement trompé. Il l'avait manipulée lorsqu'elle était devenu vampire. Que cette malédiction lui avait causée des troubles de mémoires et que l'empoisonneur drow n'avait fait que s'en servir pour ses actes égoïstes.
Niniel n'en croyait pas ses oreilles elfiques. Qui était-il pour ainsi dire de telles choses ? Elle chercha dans sa mémoire malgré les drogues ambiantes qui la perturbaient et compris... Elle hurla à Venoch d'arrêter tout. Qu'il n'obtiendrais rien d'elle et qu'il devait la relâcher. Elle hurla le nom de son amant à plein poumon. Elle entendis la voix triste de l'homme à ses côtés qui la suppliait d'arrêter de croire que Naial était celui qu'elle croyait. Le ton paraissait sincère et cela ne fit que la perturber d'avantage. Il continua son discours totalement dément et qui aurait pourtant pu être si logique. Il lui dit qu'elle se nommait Anna, ce qui voulait dire Don en elfique. Il lui dit qu'elle était sa femme et qu'elle attendait leur enfant. Que lorsqu'elle fût maudite, son esprit avait commencé à lui jouer des tours et qu'elle avait confondu Naial avec celui qu'elle aimait en réalité.

Les paroles de l'homme s'enchaînaient sans répis. Tant et si bien que l'elfe ne parvenait plus à discerner ce qu'il avait déjà dis ou ce qu'elle croyait être. Tous ses mots étaient aussi accompagnés de caresses qui crispaient de plus en plus la jeune elfe. Il ne cessait de l'appeller Anna... Elle lui hurla que ce n'était pas son nom. Elle lui hurla des chose qu'elle n'aurait jamais du révéler mais elle ne comprenais pas, elle ne comprenais plus.

Elle sentait le corps de l'homme la toucher, se rapprocher trop près. Elle le supplia d'arrêter, terrorisée à cette idée d'être ainsi..."traitée".
Il s'exécuta, au grand étonnement de l'elfe. Il continua ses caresses mais ne s'aventura pas plus loin.



Ce petit jeu dura bien une semaine entière. Jours et nuits, il lui rabachait sans cesse la même chose. Il ne la faisait se nourrir que de son sang. Bien trop de son sang. L'elfe perdait le contrôle peu à peu. Ses instincts de vampire prennaient le dessus, désirant juste le sang et les morsures...
Il fini par lui retirer l'attache à son cou et son bandeau sur les yeux. A la lueur d'une bougie, elle vit enfin le visage de son torsionnaire. Les drogues qu'elle respirait à longueur de temps avaient déjà fait effet depuis le premier jour, mais elles commencaient réellement à embrouiller totalement l'esprit de Niniel. Tant et si bien qu'elle commencait à le croire.

Après tout, peut-être avait-elle vraiment cru des choses...Naial ne l'avait peut-être jamais aimée... Et puis ce drow lui ressemblait tellement... Elle aurait effectivement pu, si on l'avait manipulée, croire des choses totalement fausses...

Une autre semaine s'écoula. L'elfe perdit totalement le sens des réalités. Seul ce qui lui était sans cesse répété s'imprima dans son esprit. Elle était Anna... Il était Vhaid, son amour qu'elle croyait perdu. C'était leur enfant qu'elle attendait et si elle guérissait vite, ils pourraient enfin être heureux... Les drogues qu'il lui donnait à même son sang ne faisait que la conforter dans cette idée. Plus rien n'avait de réel sens logique. L'euphorie la gagnait.
Alors "Anna" sourit pour la première fois. Elle accepta enfin les caresses du drow et s'abandonna à lui, enfouissant Niniel au plus profond de son âme déchue...*


_________________
Quand tu entends les corbeaux, allonges toi sur le lit de la Mort car elle sera douce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phenix.keuf.net
Nyx
..:: Admin Fondatrice ::..
avatar

Nombre de messages : 1105
Age : 30
Localisation : Quelque part entre les cendres et le feu...
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: [BG] Niniel [Décédée]   Ven 14 Déc - 23:41

*Les mois étaient passés depuis qu’Anna était apparût. L’éducation de Venoch avait continué jusqu’à que Niniel disparaisse totalement de la conscience de l’elfe. Lentement, elle avait appris à haïr l’empoisonneur qui l’avait trompé et a aimer un homme la tenant par le sang. Son enfant avait grandit en elle, et quand ce fût le moment, elle partit dans un endroit reculé afin de donner naissance. Après de longue heure pénible, elle pu enfin serrer son fils dans ses bras froid. Elle l’appela Malquar, secret éternel, car c’était ce qu’il devait rester pour les autres. Elle laissa le petit être demi-drow là où il serait en sécurité et revint à Aden quelques semaines plus tard. Elle mis Venoch au courant et tous deux célébrèrent cette naissances.

Anna apprenait à adorer Shilen et plus les jours passaient, plus ses sorts devenaient noirs, comme le reflet de son âme. Elle n’avait aucun remord à tuer. La haine qu’elle éprouvait pour les elfes noirs fût reportée sur les elfes blancs. Ceux qui lui servaient de nourriture étaient systématiquement abattus. Sans cesse ses instincts vampiriques la contrôlaient et elle ne cherchait plus à le combattre. Elle allait de ville en ville, suivant parfois son amant, et logeait de temple en temple.

Après le meurtre d’un guerrier dans le temple de Giran, elle s’était fait plus discrète et avait retenu la leçon. Mais elle se fit voir de nouveau alors qu’elle contemplait les vitraux du temple. Elle entendit une voix douce à ses oreilles. Naial l’avait retrouvé. Ils se parlèrent d’abord comme des inconnus puis un drow intervins dans la conversation. Il parla d’une liaison qu’aurait Naial avec une dénommée Stefaelle. Anna n’était pas intéressée par ça mais ce drow qui se mêlait de ses affaires l’empêchait de se venger de Naial. Alors elle le mordit et son sang qu’elle connaissait bien révéla son identité.
Pendant la morsure, Naial planta sa dague dans le flanc du drow. La blessure n’était pas mortelle, mais le poison que parvient à aspirer Anna, si. La discussion entre les nouveaux ennemis se continua à l’extérieur. Anna possédée par sa bête finie par lui sauter dessus pour le mordre. Il parvint à la maîtriser et il partit après avoir tenté de la raisonner. Elle avait gardé le secret sur son fils et tout fait pour briser les arguments de l’empoisonneur.

Quelques jours plus tard, c’est un orc mage qu’elle rencontra à Giran. Un dénommé Loktar qu’elle avait déjà croisé. Celui-ci avait failli périr sous la lame de Venoch devant les yeux de l’elfe. Loktar endormi la vampire par ses sorts et l’emmena dans une pièce vide. Lorsqu’elle s’éveilla, il l’empêcha de s’enfuir en invoquant un cercle de flammes magiques, don de Pa’agrio. Il lui fit passer un interrogatoire mais l’elfe s’entêtait à ne rien dire. Alors il usa de ses pouvoirs…

Lorsqu’elle repris réellement conscience, elle était à genoux, les joues noires de larmes. L’orc s’en alla en l’appelant Niniel. Il en savait trop. Mais que savait-il ? …

Ce moment hanta ses pensées pendant plusieurs jours. Si bien que lorsqu’elle passa par Goddard afin d’explorer le pays, elle ne vit pas que le shaman l’observait, accompagnée d’une drow magicienne. Ils parlèrent dans le dos d’Anna et la drow voulu arrêter l’elfe qui avait été la chef d’un clan ennemi. Anna refusa qu’on la traite ainsi, elle qui était marié à un drow, mère de l’un d’eux et fanatique de Shilen. Mais elle fini tout de même en prison après avoir du avouer à la régente des Renor qu’elle était une vampire.
Heureusement, elle savait que Venoch pourrait la faire sortir, ce qu’il se passa a peine deux jours plus tard. Il la libéra et tous deux s’enfuirent le plus rapidement possible. Venoch fit jurer à Anna de ne plus jamais mettre les pieds à Goddard et d’éviter comme la peste les Renor et les orcs en général.

Venoch avait trouvé un abri dans le territoire d’Aden et ils iraient bientôt chercher leur enfant pour y vivre en paix. Pour l’instant, Venoch et elle était en danger. Elle ignorait ce qu’il compterait faire après une telle traîtrise à son clan… Mais pour le moment, il semblait plus intêressé pour aggrandir sa nouvelle famille que par autre chose, et cela ne pouvait que satisfaire la jeune elfe...*

_________________
Quand tu entends les corbeaux, allonges toi sur le lit de la Mort car elle sera douce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phenix.keuf.net
Nyx
..:: Admin Fondatrice ::..
avatar

Nombre de messages : 1105
Age : 30
Localisation : Quelque part entre les cendres et le feu...
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: [BG] Niniel [Décédée]   Mer 2 Jan - 19:02

*La jeune vampire avait décidément bien des problèmes… Alors qu’elle parcourait Oren, chassant tous les êtres quelle jugeait responsable de l’enfermement de Venoch dans le château d’Aden, Kajik vint la trouver. L’orc avait décidé de mettre fin à ses jours mais pour cela, il avait besoin de se purger de la malédiction d’Einhasad. Et quoi de mieux pour un réceptacle de vie qu’un corps mort ?
Malgré les protestations de l’elfe, il l’assomma et l’emmena tout en haut d’une montagne enneigée non loin d’Aden. Le soleil allait bientôt se lever lorsqu’elle ouvrit les yeux. Elle était attachée sur un autel et l’orc entama un ancien rituel qu’il avait obtenu grâce à l’aide de Shamans. Il traça des runes sur le corps de l’elfe et tout autour d’elle. Puis il sortit une dague apparemment bénie qu’il planta dans sa propre épaule en entamant une litanie étrange. Anna paniquait. Elle était possédée par la peur et se débattait follement, sans succès. L’autre bout de la dague à deux lames fût planté dans son propre cœur, ce qui lui arracha un hurlement inhumain. A chaque fois que le sang de l’orc la touchait, une douleur incroyable l’envahissait. Les secondes parurent devenir une éternité de souffrance jusqu’à que l’orc abandonne le combat, vaincu par la ténacité du vampire qui possédait Anna.
Il recula, en proie au doute. La souffrance de l’elfe avait réveillé en lui sa compassion et…la peur. Deux sentiments qu’Einhasad avait bannis de son cœur. Les premiers rayons du soleil apparurent à l’horizon et la peau d’Anna en ressentit les effets. Sa torture involontaire continua et elle fut envahie par les flammes de son propre corps. Puis, l’orc mis sa silhouette immense entre le soleil et la vampire, la sauvant ainsi de cette deuxième mort.
A l’aide d’un parchemin, il ramena le frêle corps calciné dans la civilisation et entre les mains inconscientes de l’elfe, il laissa un message. « Toujours près de toi ». Pendant l’inconscience du vampire, Niniel s’était souvenu de cet ami lointain et le don de sa malédiction lui permettait à présent de porter à nouveau la vie…

_________________________________

Les cachots d’Aden l’a faisait frissonner. Ce n’était pas la peur, mais le savoir. Savoir que son amour y était enfermé… Elle lui rendait visite, cachée sous une cape et pendant cette visite, elle lui révéla qu’il allait être père de nouveau. Heureuse, elle repartit chez elle en faisant attention de ne pas être suivie.
Quelques jours plus tard, elle vit enfin revenir son amant qui lui expliqua la situation particulière dont il faisait l’objet. Sa traîtrise face aux Renor était un bénéfice pour le couple Royal d’Aden. Et cela avait sauvé sa peau. Cependant, l’elfe avait remarquée que depuis l’enfermement de Venoch, elle était assez régulièrement observée par des gardes bien armés. Elle avait redoublé de prudence et s’était calmé sur son nombre de victimes.
Venoch lui avait demandé de rester à Oren, cachée de tous. Bien que l’envie de sortir la rongeait de l’intérieur, elle s’était exécutée jusqu’alors. Mais Naial lui rendit une visite imprévue. Il lui proposa simplement d’aller faire un tour pour « raviver » quelques souvenirs. L’elfe se disant que cela ne pouvait pas lui faire de mal et qu’elle pourrait peut-être ainsi contredire l’empoisonneur, accepta.

Dion…ils entrèrent dans l’hôtel par une fenêtre et trouvèrent rapidement la chambre de leur souvenir. Le drow passait ses doigts sur l’entaille de son poignard encore présente sur la porte du placard. Anna se souvenait bien. Elle se souvenait de tout. Elle se souvenait que cette nuit là, c’était elle qui lui avait demandé de rester… Elle ne dit rien…mais lui était plongé dans ses souvenirs heureux qu’il s’empressait de raconter. Puis ils allèrent à Heine. Dans le temple où Naial allait la retrouver après le mariage de Shiria et Abalam. Elle se rappelait aussi mais cela lui était douloureux. Voyait-il dans ses yeux qu’elle l’aimait ? Elle l’aimait…malgré tout ce qu’il avait fait…

Venoch arrivait et Anna demanda à Naial de se cacher avant d’aller retrouver son amant. Ils rentrèrent chez eux à Oren et c’est là que… Venoch lui révéla toute la vérité…

_________________________________________

Elle tremblait. Depuis plusieurs heures elle repassait cette scène dans sa tête. Elle l’avait écouté jusqu’au bout se confesser enfin à elle. Lui le bourreau, père de l’enfant qu’elle portait. Elle savait enfin qui était responsable de ses cauchemars terrifiant et de ses angoisses inconscientes… Elle savait qui elle était, mais elle était détruite. Il avait volé sa vie et troqué contre une nouvelle, égoïste…
Toute la vérité était révélée à ses yeux aveugles. Ses doigts passèrent sur son alliance qu’elle avait retirée. Une alliance ? Non juste un leurre… Elle le haïssait de toute son âme et pourtant…Pourtant il voulait tout abandonner pour elle… Il l’avait réellement aimée et l’aimait toujours. Il était à genoux devant elle et les yeux bouffis de larmes, la gorge serrée et la honte dans la voix, il lui avait demandé comment il pouvait se faire pardonner. Comment le pouvait-elle seulement ? Sa dague au sol, entre eux, il lui avait dis que si elle le quittait, il se tuerait sous ses yeux. Et si elle voulait le tuer, elle n’avait qu’à tendre le bras et agir…
Elle le haïssait autant qu’elle l’aimait… Elle l’aimait autant que Naial et cela lui était insoutenable. Alors elle pris la décision qui s’imposait, peut-être temporaire, peut-être définitive. Elle le laissait en vie et… il serait son amant, la moitié de sa vie. Il serait le père de son véritable enfant et il serait chargé de l’éduquer sans jamais lui enseigner l’art de l’assassinat ou autre immondices. Pour le reste du temps, elle ne savait guère encore. Un seul désir la brûlait pour le moment, retrouver Naial et lui présenter son fils…
Ses doigts ensanglantés par ses larmes passèrent sur la dague de l’Assassin. Elle l’avait gardé comme gage de sa nouvelle vie. Niniel renaissait enfin…*

_________________
Quand tu entends les corbeaux, allonges toi sur le lit de la Mort car elle sera douce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phenix.keuf.net
Nyx
..:: Admin Fondatrice ::..
avatar

Nombre de messages : 1105
Age : 30
Localisation : Quelque part entre les cendres et le feu...
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: [BG] Niniel [Décédée]   Ven 18 Avr - 18:18

*La jeune elfe avait réussi à vivre aux côtés de ses deux amants pendant un certain temps. Mais plus les jours passaient, plus elle sentait que l'un comme l'autre s'éloignait afin de ne pas être trop proche du rival. Cette situation était pour Niniel totalement insoutenable. A chaque seconde, elle veillait sur ses enfants en se demandant quelle genre de vie elle pourrait leur offrir. Toutes ces conclusions étaient les mêmes : Aucune vie qu'ils ne méritaient.
Venoch était attentionné avec Malquar et Maliym, sa vraie fille. Il était un bon père mais...la peur toujours présente qu'il fasse un jour du mal à Malquar, ou inversement, hantait la jeune mère.
Ses instincts vampiriques omniprésent mettait aussi leur vie en danger. Elle s'était surprise une fois à contempler la jugulaire de son nouveau née avec avidité et s'absenta plusieurs semaines du domicile familial après cet écart. Venoch l'a rassurait, mais il ne cessait pour autant d'insulter l'autre amant qui restait officieusement dans le cœur de sa belle. Parfois, lorsqu'elle était seule et que ses enfants venaient de fermer les yeux, elle ressortait un vieux parchemin de sa poche. "Toujours près de toi". Depuis cette disparition, elle avait plusieurs fois cru ressentir sa présence non loin et cela la rassurait. Mais il était un orc touché par les Dieux, et elle, une âme damnée condamnée à disparaître dans les Enfers les plus sombres ou simplement à disparaître du cycle divin.
Elle avait failli condamner également son bourreau et faire de lui son compagnon éternel mais elle en avait assez que son avenir soit guidé par le sang. A chaque minute le souvenir d'avoir vraiment aimé du fond de son cœur à présent mort lui était douloureux. Pourtant elle savait. Si elle en choisissait un, elle perdrait l'autre. Mais n'avait-elle pas déjà tout perdu ? ...*


Elenwe. Ma chère sœur...

Cela fait longtemps que je ne t'ai pas écrit. Pardonnes moi. Pardonnes moi pour tout...
J'ai fait des erreurs...Trop. Des mauvais choix qui m'ont conduit a ma perte... Ici, il n'y a pas de noir et pas de blanc. Pas de bien et pas de mal. Tout se mélange pour former ce qu'ici on appelle la vie. Je ne sais plus ce que c'est réellement...
J'ai du faire un choix, encore. Tellement douloureux qu'une partie de moi est morte a présent. J'y laisserais peut-être plus que ça.

J'ai choisi mon cœur et mon âme. Peut-être le comprendra-t-il... Mais qu'adviendra-t-il... J'ignore tellement de chose...

C'est la seule lumière qu'il me reste. La seule solution qui pourrait me sortir de cet Enfer si doux comparé a ce qui m'attends. La réalité n'a pas repris de sens a mes yeux, malgré tous les soins apportés, tous mes efforts...

J'ai tout perdu et j'ai aussi brisé la vie d'autres personnes. Il ne reste que toi et mes trésors. Peut-être un jour pourras-tu les récupérer. La où reposes l'histoire de nos monde...

Je n'ai plus aucun espoir. Tout se jouera cette nuit.

Je t'aime Elenwe. Puisses-tu être fière de moi malgré tout. Puisses-tu me pardonner à jamais pour tout ce mal...

*Niniel venait de cacheter la lettre et la donnait à un messager grassement payé. Elle avait peur. Peut-être faisait-elle encore le mauvais choix, mais il était trop tard pour renoncer. Ses deux enfants étaient à l'abri de tous. Ses larmes s'écrasèrent sur le sol dallé de Giran. Il y avait de l'agitation cette nuit là. Une histoire de magie qui semblait intéresser les curieux du coin. Niniel, elle, n'avait pas le cœur à penser à quoi que ce soit. Puis elle entendit ses pas, sa voix, et le vit. Ses yeux se posèrent sur le sourire moqueur du drow qui parlait à l'agitateur de la place. Elle le suivit des yeux jusqu'à que tout le monde s'en aille et que celui-ci entre dans le temple. Elle se releva lentement et le suivis, les poings serrés. Il ne se retourna pas tout de suite, lui demandant avant ce qu'elle voulait. Entendre son ton tellement froid comparé au passé la faisait frémir. Elle avait l'impression que quelque chose venait d'être brisé. Comme si une fissure était entrain de s'aggrandir dans son âme et qu'elle commençait à se briser petit à petit*

Est-ce que tu m'aimes, Naial ?...

*Cette question, elle y pensait jour et nuit. Elle n'avait rêvée que de lui poser sans y parvenir avant. La dernière lueur d'espoir en elle s'éteignit lorsque le drow souffla sa réponse. Comment avait-elle pu croire que... Elle le savait pourtant, Venoch lui avait dit, il en aimait une autre...Elle n'était plus rien pour lui... La fissure s'agrandit encore et son cœur se brisa comme un miroir sans reflet.

Anéantie, elle ne prit pas la peine d'engager plus en avant la conversation avec l'empoisonneur. Ses rêves s'étaient écroulés à jamais et sa vie d'immortelle n'avait plus aucun sens. De nouvelles larmes mouillèrent le sol*

Malquar...Maliym... Vivez mes anges...vivez...

*Sans prêter attention au regard du drow, elle sortit de la ville. Elle se rapprocha des gardes et dévoila sans masque son apparence vampirique réelle. Les soldats d'Aden voyant cette bête terrifiante se jeter sur eux n'hésitèrent pas une seconde et l'empalèrent de nombreuses fois sur leurs épées et la percèrent de flèches. Quelques minutes plus tard, le soleil eu raison du corps de l'elfe qui se consuma doucement.

Les cendres et les larmes se mêlèrent à tout jamais, s'éparpillant au gré du vent là où dictaient ses murmures...*

_________________
Quand tu entends les corbeaux, allonges toi sur le lit de la Mort car elle sera douce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phenix.keuf.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BG] Niniel [Décédée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BG] Niniel [Décédée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phénix :: La Vie de Phénix :: Bibliothèque-
Sauter vers: